ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


STAGE DE PRE-RENTREE 2017 (du 21 août au 2 septembre 2017)


Il n'y aura pas d'enseignements le 1er septembre (jour de la rentrée officiel en PACES)
Toutes les infos ici!!!


Bientôt en PACES? Des questions? Toutes les réponses ici!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[Physio] Homéostasie et milieu intérieur | ... | Hyperventilation volontaire = différence avec un effort?(Résolue)

Question

...
Love-Paces
Membre
Médecine Montpellier
Bonsoir,

vers la fin de son cours, Matecki parle de l'exemple de l'hyperventilation "mimée", je crois avoir compris que cela n'est pas équivalent à la cascade de l'O2 lors d'un effort parce que PpO2(capillaire pulmonaire) passe de 95 à 115 mmHg, expliqué par le fait qu'à l'exercice, Pp02 au niveau des alvéoles est de 125 mmHg et comme lors d'une hyerventilation volontaire la conductance est la même, pour maintenir ce gradient de pression (10 mmHg), on à 115 et non 95 au niveau du capillaire pulmonaire! C'est bien ça?

Je ne comprend pas pourquoi Pp02 au niveau du capillaire tissulaire passe de 38 à 60 mmHg !?
Et le fait de maintenir la Pp02 constante au niveau de la cellule, c'est due au fait que comme on n'est pas réellement en effort, la cellule n'a pas besoin de consommer encore plus d'02, donc on reste à Pp02 = 35 mmHg !?

merci bcp d'avance
Par Love-Paces le 05/03/2014 à 21h20 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
agatyouuu
Tuteur responsable
Médecine Nîmes
Salut !

Alors tout d'abord oui tu as raison, il y a une différence importante entre :
- l'effort, qui entraîne une hyperventilation "involontaire", commandée par le SNA pour maintenir l'homéostasie etc ...
- et l'hyperventilation forcée (ou mimée) qui consiste à hyperventiler dans des conditions de repos.

Lors d'une hyperventilation forcée :
- tu augmentes la PpO2 alvéolaire
- tu augmentes la PpO2 du capillaire pulmonaire (115 mmHg): pourquoi ? En fait, lorsque tu es en condition de repos, la conductance ne varie pas (contrairement à l'effort : ceci empêchera davantage l'O2 de passer, d'où PpO2 du capillaire pulmonaire = 95 mmHg!!). En revanche, ton débit d'O2 augmente puisque l'alvéole peut t'en fournir plus. Ce qui est important à comprendre, c'est que cette augmentation du débit d'O2 ne sert pas à nourrir la cellule en aval (puisqu'on est au repos, elle n'a pas besoin de plus d'O2 que d'habitude). Par conséquent, il y a comme une accumulation d'O2 dans les capillaires pulmonaires puis dans les artères et les capillaires systémiques : d'où PpO2 artères-capillaires = 60 mmHg, au lieu de 38.
- PpO2 intracellulaire reste constante : pour les raisons que tu as très justement énoncées à la fin de ton post.

Est-ce clair ? :) n'hésites pas à relancer

Agathe A.
RM physio au TSN :)

Par agatyouuu le 06/03/2014 à 10h10 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Love-Paces
Membre
Médecine Montpellier
Merci beaucoup, la réponse est très claire!

J'ai tout compris :)
Par Love-Paces le 06/03/2014 à 12h02 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
jonathan2108
Membre
Médecine Nîmes
Bonjour,

Je me permet de relancer ce post car ma question traite du même sujet, l'hyperventilation volontaire.

Il y à 2 point que je n'arrive pas à comprendre dans cette diapo (n°39) :

- Pourquoi la PpO2 "veine" reste-elle à 40 mmHg (si l'on suit sa courbe), je pensais qu'elle serait à 55mmHg étant donné que la PpO2 dans le capillaire systémique est de 60 mmHg et que la VO2 est inchangée car il n'y a pas d'effort fournit.

- Comment ce fait-il que l'on ait un gradient de pression de 10mmHg au repos et de 25 mmHg (60-35) en hyperventil forcée alors que la VO2 (ou consommation d'oxygène par les mitochondries) et identique ? je suppose que c'est la conductance diffusive cappilaro-cellulaire (DtO2) qui est modifié (divisée par 2.5 pour être précis) afin de s'adapter à cette augmentation de PpO2 intracapillaire (tout comme elle s'adapte d'un facteur 10 à 15 X lors d'un exercice).

J’espère avoir était assez clair et que vous pourrez m'expliquer si je me trompe.

Merci par avance.
Par jonathan2108 le 22/02/2015 à 02h47 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
jonathan2108
Membre
Médecine Nîmes
Bonjour,

je viens de regarder la vidéo N°2 du SNA de Mr Matecki et il répond à ma première question à la fin du cours, effectivement la PO2 veineuse est supérieure à 40mmHg (50mmHg), désolé d'avoir posé la question pur rien.

merci.
Par jonathan2108 le 22/02/2015 à 14h19 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
agatyouuu
Tuteur responsable
Médecine Nîmes
Salut jonathan,

Ta 1ère question étant résolue, je vais essayer de t'éclaircir sur la seconde.

Si tu lis bien mon explication postée l'année dernière ce sur même post, je disais que :

" tu augmentes la PpO2 du capillaire pulmonaire (115 mmHg): pourquoi ? En fait, lorsque tu es en condition de repos, la conductance ne varie pas (contrairement à l'effort : ceci empêchera davantage l'O2 de passer, d'où PpO2 du capillaire pulmonaire = 95 mmHg!!). En revanche, ton débit d'O2 augmente puisque l'alvéole peut t'en fournir plus. Ce qui est important à comprendre, c'est que cette augmentation du débit d'O2 ne sert pas à nourrir la cellule en aval (puisqu'on est au repos, elle n'a pas besoin de plus d'O2 que d'habitude). Par conséquent, il y a comme une "accumulation d'O2" dans les capillaires pulmonaires puis dans les artères et les capillaires systémiques : d'où ton gradient de pression augmenté : PpO2 artères-capillaires = 60 mmHg, au lieu de 38.

Est-ce plus clair ?

Agathe A.
RM physio au TSN :)

Par agatyouuu le 28/02/2015 à 12h45 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
agatyouuu
Tuteur responsable
Médecine Nîmes
Salut jonathan,

Ta 1ère question étant résolue, je vais essayer de t'éclaircir sur la seconde.

Si tu lis bien mon explication postée l'année dernière ce sur même post, je disais que :

" tu augmentes la PpO2 du capillaire pulmonaire (115 mmHg): pourquoi ? En fait, lorsque tu es en condition de repos, la conductance ne varie pas (contrairement à l'effort : ceci empêchera davantage l'O2 de passer, d'où PpO2 du capillaire pulmonaire = 95 mmHg!!). En revanche, ton débit d'O2 augmente puisque l'alvéole peut t'en fournir plus. Ce qui est important à comprendre, c'est que cette augmentation du débit d'O2 ne sert pas à nourrir la cellule en aval (puisqu'on est au repos, elle n'a pas besoin de plus d'O2 que d'habitude). Par conséquent, il y a comme une "accumulation d'O2" dans les capillaires pulmonaires puis dans les artères et les capillaires systémiques : d'où ton gradient de pression augmenté : PpO2 artères-capillaires = 60 mmHg, au lieu de 38.

Est-ce plus clair ?

Agathe A.
RM physio au TSN :)

Par agatyouuu le 28/02/2015 à 12h46 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news