ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


STAGE DE PRE-RENTREE 2017 (du 21 août au 2 septembre 2017)


Il n'y aura pas d'enseignements le 1er septembre (jour de la rentrée officiel en PACES)
Toutes les infos ici!!!


Bientôt en PACES? Des questions? Toutes les réponses ici!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 2] meiose | ... | nodule(Résolue)

Question

...
samson34
Membre
Médecine Montpellier
bonjour je comprends pas trop ce qu'est un nodule. un complexe protéique oui mais c'est à dire ?
et la différence entre précoce et tardif ?
Par samson34 le 19/11/2013 à 19h38 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
Anthonym84
Tuteur simple
Pharmacie Montpellier
Hello,

à chaque prophase I, on a un complexe synaptonémal qui se forme pour chaque paire de chromosomes homologues. Le complexe synaptonémal nécessite la mise en place d'une jonction de Holliday. Ceci va induire l'apparition d'un nodule précoce dans la chromatine. On a donc un nodule précoce par paire de chromosomes homologues. Le nodule précoce est obligatoire. C'est le nodule tardif qui l'est moins. Je m'explique.

La jonction de Holliday peut se résoudre de deux manière :
- coupure des brins envahissants -> pas de Crossing-over
- coupure des brins receveurs -> Crossing-over

Ce n'est que lorsqu'on a Crossing over (donc coupure des brins receveurs) que l'on va avoir un nodule tardif.

C'est le nodule précoce qui est devenu nodule tardif.

En fait, lors du stade diplotène de la prophase I, la chromatine se décondense partiellement. Si il y a eu coupure des brins envahissants, il n'y a plus de nodule.

Par contre, si il y a eu coupure des brins receveurs (et donc Crossing-over), le nodule précoce (obligatoire) est devenu nodule tardif.

Ce nodule est appelé tardif car on le voit encore au stade diplotène.

Ce sont les chiasmas.

Rappelons qu'il est obligatoire d'avoir au moins 1 crossing-over par paire de chromosomes homologues.

M. carillo le dit : en moyenne 1 c-o pour les petits chromosomes, 2 à 3 pour les moyens et 4 pour les gros.

Si jamais une paire de chromosomes homologues ne fait pas au moins 1 crossing-over, alors l'ensemble de la paire partira vers un pôle de la cellule lors de l'anaphase I. Ex: si cette paire est la n°21. On aura un chromosome à deux chromatides dans le gamète ainsi formé. Lors de la fécondation avec ce gamète là -> on obtiendra un embryon avec une trisomie 21.

2ème exemple : Si il n'y a aucun crossing-over durant la méiose, et ben on aura un gamète diploïde qui donnera après fécondation un embryon triploïde !

Voilà, j'espère que tu as compris.

Bon courage :)

Anthony Marcellin, Tuteur Stagiaire en UE2 + TIG ! :)

Par Anthonym84 le 23/11/2013 à 16h53 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
samson34
Membre
Médecine Montpellier
merci beaucoup j'y vois de suite mieux :)
mais juste un truc. tu dis que si il y a coupure de brins receveur => crossing over
sinon si on coupe les envahissant => pas de crossing over

puis ensuite tu dis qu'il y a toujours au moins 1 crossing over.
donc ca veux dire qu'il y a toujours au moins une coupure de brins receveur par chromosomes ?

et si il n'y a pas de c-o pourquoi ca entraine une non separation des chromosomes j'ai pas tres bien compris ca? c'est un peut contradictoire je trouve :/
Par samson34 le 23/11/2013 à 17h54 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Anthonym84
Tuteur simple
Pharmacie Montpellier
Oui c'est ça il y a toujours au moins 1 coupure des brins receveurs par paire de chromosomes homologues.

Pour ta deuxième question : voici un extrait du cours :

" Les anomalies de ségrégations résultent d'un défaut d'accrochage sur le fuseau ou de l'absence de chiasma "

Si pas de crossing-over -> pas de nodule tardif donc pas de chiasma -> le bivalent part d'un seul côté !

Dans la mitose, tu avais la coupure des cohésines juxta-centromériques qui était l'étape limitante dans la ségrégation des chromosomes.

Eh ben dans la mitose I de méiose (mitose réductionnelle), c'est la coupure des chiasmas qui est l'étape limitante.
Puis dans la mitose II, c'est la coupure des cohésines juxta-centromériques comme en mitose normale.

Dans la méiose, il y a une protection supplémentaire pour les cohésines juxta-centromériques : Sgo1 qui leur permet de résister à la première anaphase mais pas à la deuxième !

Voilà, j'espère que tu as compris.
N'hésites pas sinon :)

Anthony Marcellin, Tuteur Stagiaire en UE2 + TIG ! :)

Par Anthonym84 le 24/11/2013 à 13h28 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news