ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 6] Le Gal | Droit | Séance 2(Tuteurs remerciés)

Question

...
Anthonym84
Membre
Médecine Montpellier
Bonjour

une petite question à propos du QCM 7 item c :

" Les DM ont une action physique sur l'homme. "

Je pensais que c'était faux car il y a l'exception des DM de diagnostic in vitro qui sont appliqués sur des échantillons humains. Peut-on vraiment dire qu'ils ont une action physique sur l'homme ?

Merci :)
Par Anthonym84 le 06/03/2013 à 17h55 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
QuentinSamaran
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
Je pense que tu peux élargir à "sur l'homme ou ses composants" mais c'est vraiment pourt différencier des médicaments dont l'effet est dû principalement à une action immuno, métabo etc.

-- Tuteur qualifié en UE 6 et MAPS sur le site de Médecine Montpellier --

Par QuentinSamaran le 07/03/2013 à 11h00 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
CarolineM
Tuteur simple
Médecine Nîmes
Bonjour,

Le mode d'action principal d'un DM est physique dans le sens où, par exemple, il peut avoir une action mécanique, constituer une barrière physique (le pansement évite la surinfection d'une plaie), permettre le remplacement, le soutien d’un organe ou d’une fonction de l’organisme (implants invasifs cardiaque, cochléaire, prothèse de hanche), etc.
-> C'est pourquoi l'item a été corrigé vrai par Mme Legal, pour moi, ça ne veut pas dire qu'ils sont toujours utilisés directement sur l'Homme.

Un DM de diagnostic in vitro (DMDIV) peut être un réactif, un matériau d’étalonnage, un matériau de contrôle, un instrument, un appareil, un équipement ou un système (...) destiné à être utilisé in vitro dans l’examen d’échantillons provenant du corps humain, y compris les dons de sang et de tissus.
source: directive 98/79/CE du Parlement Européen du 27/10/1998

Je prends l'exemple de 2 DMDIV d'autodiagnostic : les autotests de grossesse et les dispositifs d'autosurveillance de la glycémie. Tu vois bien avec ces dispositifs peuvent être utilisés par le patient lui-même sur son sang, ou ses urines. Ils ne sont pas administrés au patient comme les produits de contraste qui sont eux des médicaments et ils ne subissent donc pas toutes les phases PK qui leur sont propres. C'est pourquoi on parle plutôt d'action physique je pense.

Bonne journée.

Tutrice stagiaire en UE 6 sur le site de Médecine Nîmes

Par CarolineM le 07/03/2013 à 11h53 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Anthonym84
Membre
Médecine Montpellier
OK merci à vous deux ! :)
Par Anthonym84 le 07/03/2013 à 16h36 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news