ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 7] Epistémologie | Inductivisme | Induire / Déduire(Tuteurs remerciés)

Question

...
Imago
Membre
Pharmacie Montpellier
Bonjour

J'ai un problème dans ce cours de Mr Visier...

Voici ce qu'il dit, plus ou moins mot pour mot :
"Par ce mécanisme simple et banal, on peut considérer qu’on a des observations nombreuses, et qu’à partir de là on induit/infère des lois générales ou théories, puis ensuite par un mécanisme de déduction, on va déduire des prédictions ou des explications. Le mouvement qui pose problème, est celui qui permet de passer des observations aux lois. "

Puis un peu plus tard :
"Critiques :
La question logique. Le raisonnement ne permet pas de la déduire, mais seulement de l’induire."

Du coup j'ai du mal. J'ai l'impression que la critique concerne le passage de la théorie vers la prédiction, et non des observations vers les lois, vu les verbes qu'il utilise.
Pouvez-vous m'éclaircir svp ?

Merci ! =D

Par Imago le 19/01/2013 à 17h55 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
July.B
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut !

L'inductivisme, comme l'a dit Mr Visier, c'est un ensemble d'observations (nombreuses et dans des conditions très variées) qui permet d'induire ou d'inférer une théorie, à partir de laquelle on va déduire des prédictions ou des explications.


On peut faire plusieurs critiques de l'inductivisme :

-> Une observation présente une faiblesse logique, c'est une constatation simple et non pas une démonstration.

-> Les critères significatifs de variation des conditions sont difficilement tous maîtrisables ou identifiables. L'expérience n'est jamais neutre car les conditions sont marquées par l'hypothèse du chercheur (par exemple, il ne va modifier que les conditions qui lui semblent importantes).

-> L'observation en elle-même n'est jamais neutre, alors qu'elle devrait l'être dans l'inductivisme. Le chercheur influe toujours sur l'observation même sans le vouloir (exemple débile mais qui explique bien ça : un chercheur veut étudier les poissons d'un lac, pour cela, il va aller dans ce lac, ce qui fera fuir certains poissons et donc modifiera l'observation).

-> Enfin, l'observation est toujours précédée par la théorie et non pas l'inverse.


Je pense que ce que Mr Visier a voulu dire c'est que c'est un raisonnement de la part du chercheur, et non pas un ensemble d'observations, qui va induire une question logique ou une théorie (une série d'observations ne peut induire qu'une théorie sur des phénomènes déjà observés et donc ne peut pas prédire de faits nouveaux, alors qu'en réalité de nombreuses théories ont pu prédire des faits nouveaux). C'est ensuite par des observations ou des expériences que la théorie sera réfutée ou non.

J'espère avoir pu t'éclairer un peu. C'est vrai que cette phrase est un peu étrange ^^.

Bon courage !

July, Tutrice stagiaire en UE7

Par July.B le 19/01/2013 à 20h05 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Floow
Membre
Médecine Nîmes
Salut :)

Je pense que Visier a voulu faire un raisonnement c'est a dire commencer par nous expliquer la manière de faire de l'inductivisme puis ensuite il nous expose les limites a ce modèle et le critique dans ses manières de faire de la science.

Je m'explique.

1. Exposition de la modalité de produire de la science:
A partir d'observations, on utilise l'induction pour emettre des lois et des théories puis la déduction pour faire des prédictions et des explications.

Jusque la c'est assez clair , puis il passe aux critiques dont la premiere est justement la faiblesse logique

, il affirme "qu'un raisonnement ne permet pas logiquement de déduire une loi générale . "
Pour cela il prend l'exemple du devoir de maths ou il dit que lorqu'on affirme que c'est vrai pour tout x, ce n'est pas logique pour tout x nécessairement...
Je cite : "Donc on ne peut pas inférer que c'est vrai pour tous les x , d'ou on peut induire(dans le sens observer?) mais pas déduire (dans le sens créer des lois?)".Ce passage m'a embrouillée, c'est une question de vocabulaire!!


Ce que j'en pense:
Dans ce cas si on revient a son modèle d'exposition cela revient a dire que c'est justement a quoi le modele inductiviste tend a étre ( = modele general et "parfait") mais en réalité les lois et théories sont "fausses" car on ne peut pas induire et donc déduire ( cela est la conséquence).


C'est clair que moi mm je me suis embrouillée avec ces notions simples a la base, mais sa critique sur l'induction/déduction m'a paru déroutante, au final on peut induire (suffit d'observer naivement ou pas) mais pas déduire dans le sens appliquer la loi (car celle ci n'est pas vrai pour tout)

Désolé pour cette réponse archi longue , merci aux tuteurs d'éclaicir et de corriger si je dis des betises...


Par Floow le 20/01/2013 à 13h33 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Maarion
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut à tous,

Oui en effet c'est exactement ce que tu dis, et l'illustration de l'exemple des maths est parfait.
Souviens toi que dans un passé non si lointain, quand ton prof de maths de demandait de DEMONTRER une loi, tu ne pouvais pas lui répondre que tu avais fait le calcul pour 1x 2x 3x ... et donc que c'était vrai pour TOUT x.

L'inductivisme c'est dans le même genre, certes tu fais varier tes conditions le plus possible (en ayant pas de contre exemple) mais tu ne pourras jamais faire toutes les conditions possibles et inimaginables. C'est donc ça une des limites, c'est qu'au final on ne démontre pas une lois, non on observe quelque chose dans de multiples conditions et par un mécanisme d'induction on en déduit des lois et des théories ... Mais il y aura toujours une certaine faiblesse.

J'espère avoir pu t'aider !
Bon courage :)
Par Maarion le 20/01/2013 à 14h21 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Imago
Membre
Pharmacie Montpellier
Merci beaucoup à tous...

En fait, j'ai vraiment compris la notion.
Après c'est vraiment au niveau du vocabulaire que je bloque entre déduire et induire... =/
J'ai compris à peu près comme toi Floow mais je ne suis pas certaine;
Par Imago le 20/01/2013 à 14h28 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
July.B
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Re !
Tout d'abord, tu as tout à fait raison. Pour les 3 théories (inductivisme, falsificationnisme et théories comme structures), Mr Visier commence par les décrire pour ensuite en faire la critique.

En reprenant l'image du devoir de maths, tu dois surement te souvenir que pour affirmer que quelque chose est vrai pour tout x, alors il fallait le démontrer, un simple exemple (ou même plusieurs) ne suffisait pas (d'où la faiblesse logique des observations).
A partir d'un exemple, on ne peut pas induire une loi générale, dans le sens qu'on ne peut pas affirmer que ce sera toujours vrai. Par contre, on peut se servir de cet exemple pour "imaginer" une hypothèse de loi générale et chercher à la démontrer ou à la réfuter.
Du coup, si on reprend sa phrase : "on ne peut pas inférer que c'est vrai pour tous les x (à cause de la faiblesse logique, un exemple ne suffit pas pour affirmer une loi générale), on peut induire (à partir d'un exemple, on induit une hypothèse de loi mais pas une loi) mais pas déduire (déduire = passer du général au particulier, un exemple étant toujours plus précis qu'une loi, on ne peut jamais en déduire une loi, ni une hypothèse de loi).
C'est vrai qu'il utilise du coup les mêmes mots pour critiquer l'inductivisme que pour le définir, c'est assez trompeur.

Ce que tu peux retenir, c'est que l'inductivisme se base sur des observations particulières pour induire des théories et à partir de celles-là déduire pour prédire ou expliquer. Cependant, comme les observations ne sont pas fiables, et qu'elles ont une faiblesse logique, elles ne servent qu'à induire une HYPOTHÈSE de théorie, que l'on va après chercher à confirmer ou réfuter (on rejoint le modèle du falsificationnisme, d'ailleurs K. Popper a été l'un des premiers à critiquer l'inductivisme).
On ne peut pas vraiment dire que le modèle inductiviste tend à être un modèle parfait, mais qu'il ne marche pas car ses théories sont fausses, juste qu'il est un peu trop simpliste (car entièrement basé sur des observations) et du coup, il ne tient pas trop la route.

Est-ce que c'est plus clair comme ça ?

July, Tutrice stagiaire en UE7

Par July.B le 20/01/2013 à 14h32 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Floow
Membre
Médecine Nîmes
Merci a vous :) Merci d'avoir pris le temps de compléter et d'expliquer :)

Bon c'est vrai qu'on cherche a comprendre mais faut pas trop creuser hein :p Comme tu dis JulyB je suis entierement d'accord avec toi pour l'idée d"hypothèse" de théorie que l'on induit avec l'inductivisme(cela il ne le dit pas en cours, c'est de la réflexion perso)...Derniere chose quand j'évoquais l'idée du "modele parfait" je voulais dire que lui seul voulait tendre a etre parfait selon son mode de fonctionnement (en gros sans le comparer au falsificationisme et theorie co structure).Parfait dans le sens ou il cherche a appliquer ses regles rigoureusement( on observe, on induit,on déduit).Les critiques le rende imparfait.

Mais bon comme je disais plus haut je ne pense pas au concours qu'on devra disserter des pages et des pages sur l'épistémo (mince alors) :p

Par Floow le 20/01/2013 à 16h44 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news