ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 6] pharmacodynamie | Antagoniste | Antagoniste et agoniste(Résolue)

Question

...
suh1203
Membre
Médecine Montpellier
Bonjour,

(1)Je n'ai pas vraiment compris ce qu'il a dit sur la "puissance relative: Si un comprimé de 10 mg est 10 fois plus puissant alors on utilise 1 mg. La puissance est compensé en dose unitaire "

(2) Comment un agoniste partiel peut etre utilisé comme antagoniste en clinique?

(3)Sur le blocage soutenu par un antagoniste, il parle de beta-bloquant. Pourriez vous m'eclairer sur cet effet?

Je vous remercie infiniment
Par suh1203 le 17/02/2012 à 21h46 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
QuentinSamaran
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
Nous n'avons pas encore eu le temps de bien nous replonger dans les cours de M. Petit mais nous te répondrons dés que nous pourrons rire

-- Tuteur stagiaire en UE 6 et MAPS sur le site de Médecine Montpellier --

Par QuentinSamaran le 24/02/2012 à 12h17 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
QuentinSamaran
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
Alors alors :

1) En fait, si tu prends deux comprimés contenant soit un PA A soit un PA B, si A est dix fois plus puissant que B, il te faudra 10 fois moins de PA dans ton comprimé A (=ta dose unitaire sera 10 fois moins importante) pour obtenir le même niveau d'effet.

Donc par exemple tu auras 10 mg dans le comprimé A et 100mg dans le comprimé B si tu veux obtenir le même niveau d'effet.

C'est pour ça qu'on dit que la puissance est compensée par la dose unitaire.


2) En clinique, si tu as un système sur-stimulé par un agoniste plein naturel par exemple, un agoniste partiel permettra de diminuer la stimulation du système sans l'amener à 0, comme le ferait un antagoniste, en entrant en compétition au niveau du site récepteur avec cet agoniste naturel "trop présent". Tu auras donc quand même un effet, une petite stimulation du système, mais celui-ci sera moins important.


3) Oui, pour les β-bloquants (qui sont des antagonistes des récepteurs β adrénergiques), il me semble qu'il dit que si on suit un traitement trop long avec ces médicaments et qu'on l'arrête brutalement, comme l'organisme a synthétisé bcp de récepteurs pour essayer de "lutter contre le médicament", on risque de faire une hyper-stimulation (ce qui pourra mener parfois au décès).
/// il me semble que c'est ça dont il vous parlait mais je ne suis plus sûr ///

-- Tuteur stagiaire en UE 6 et MAPS sur le site de Médecine Montpellier --

Par QuentinSamaran le 25/03/2012 à 12h19 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news