ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 6] Petit - Paramètres pharmacodynamiques | effet quantal | lecture graphique(Résolue)

Question

...
valine
Membre
Médecine Nîmes
hello ^^
J'ai un petit problème: comment on interprète le graphique du modèle statistique ?..J'ai pas très bien compris le modèle des individus hyporéactifs et hyperéactifs (il ya 2 diapos).Bon c'est certainement tout simple mais j'ai besoin d'une nouvelle explication :(

merci !!
Par valine le 15/02/2012 à 09h14 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponse

...
QuentinSamaran
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
Alors, selon le modèle statistique, plus tu augmentes la dose de ton médicament, plus tu augmentes la proba d'obtenir une réponse pharmacologique chez les patients et cette augmentation de probabilité répond à une loi de distribution de type "log normale" (c'est à dire que la proba de réponse est quasiment linéairement proportionnelle au log de la dose).

Sur le premier graphique, tu as en abscisse le log de la dose et en ordonnée la proba de réponse qui correspond en fait au nombre de répondeur sur le nombre totale de sujet.

Plus tu augmentes ta dose, plus tu augmentes le nombre de répondeur en fait, de personnes chez qui le traitement fait effet, et tu ajoutes au fur et à mesure les nouveaux répondeurs à chaque augmentation de dose à ceux ayant répondu pour des doses inférieures. C'est pour ça que ton histogramme augmente.

Si maintenant tu regardes uniquement les zones grisées, tu ne t'intéresses qu'aux patient répondant à la dose que tu viens d'injecter, pas à ceux répondant à des doses inférieurs.
Dans le graphique 2, tu reportes en fait uniquement ces zones grisées pour voir le nombre de nouveaux répondeurs pour chaque dose. Ainsi, tu obtiens une courbe globalement gaussienne où tu observes plusieurs populations : à gauche les individus répondants pour des doses très faibles, qui seront donc dits hyper-réactifs, à droite les individus ne répondant que si la dose est très forte, qui seront donc dits hypo-réactifs, et enfin une population intermédiaire majoritaire qui répond pour une dose intermédiaire, ni trop élevée, ni trop faible.


Voila, j'espère que tout ceci t'aidera à y voir plus clair.

-- Tuteur stagiaire en UE 6 et MAPS sur le site de Médecine Montpellier --

Par QuentinSamaran le 15/02/2012 à 22h23 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour à la liste des questions )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news