ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 6] Pharmacocinetique | distribution. | modele PBPK(Tuteurs remerciés)

Question

...
chika01
Membre
Médecine Montpellier
SALUT
jai du mal à comprendre le modele PBPK et son interet pleure
Par chika01 le 09/02/2012 à 11h02 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
Hatice
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Bonjour !

En fait, le modèle PBPK sert à modéliser tes organes en situation physiologique : leur poids, leur vascularisation, leur affinité avec le principe actif etc.
Il faut aussi apporter des informations sur ton principe actif : sa solubilité, perméabilité etc.
A partir de toutes ces données, tu vas pouvoir tester différentes choses : les voies d'entrées, les clairances etc.
Tout ça se fait sur un "animal type" sur lequel tu peux avoir toutes ces informations : tu as ainsi créé ton modèle pour cet animal.

A partir de ce modèle, tu vas pouvoir extrapoler toutes ces données pharmacocinétiques à l'Homme, en changeant certaines informations : avant de donner le médicament à l'Homme, on va pouvoir prédire son devenir ! On va pouvoir calculer les clairances et d'autres mesures sur l'Homme, sans avoir à administrer le médicament, donc ça évite de faire des expériences sur l'être humain.

Si dans ton modèle tu vois que le PA est totalement éliminé par le foie, ça n'a aucun intérêt de l'administrer par voie orale à l'Homme par exemple.

C'est plus clair ?

Lucie - Tutrice Stagiaire UE6 et MAPS
"Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche..."

Par Hatice le 12/02/2012 à 14h55 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Nanou
Membre
Médecine Montpellier
Auteur : Haticeavant de donner le médicament à l'Homme, on va pouvoir prédire son devenir ! On va pouvoir calculer les clairances et d'autres mesures sur l'Homme,



C'est quoi la différence?

Psk enft j'ai pas compris au début de son cours sur l'absorption elle donne comme def de la pharmacocinétique "Etude du devenir d'un médoc dans l'organisme aprés administration a un animal ou a l'homme"

alors qu'avec Mr legrand on dit que le dévellopement pré-clinique (donc qui comprend la pharmacocinétique) se fait avant l'administration à l'homme

Merci !!!
Par Nanou le 13/02/2012 à 10h15 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
QuentinSamaran
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
Justement, avec les études animales en pré-clinique, tu vas pouvoir simuler des administrations à l'Homme sans avoir à les faire vraiment et ainsi avoir des garanties de sécurité AVANT l'administration à l'Homme, pour être sûr de ne pas empoisonner par exemple les volontaires sains en phase I des études cliniques.

Néanmoins, tu réalises des études de pharmaco-cinétique aussi lors des études cliniques et même après, une fois que le médicament est commercialisé. A ce moment la, tu réaliseras des études sur l'Homme. Dans le modèle compartimental utilisé en clinique pour les déterminations de posologie de médicaments à marge thérapeutique étroite par exemple, tu fais des études de PK sur l'Homme, et plus uniquement sur l'animal comme c'était le cas en pré-clinique.

-- Tuteur stagiaire en UE 6 et MAPS sur le site de Médecine Montpellier --

Par QuentinSamaran le 13/02/2012 à 22h18 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Nanou
Membre
Médecine Montpellier
Ahh oké, ouais jc pas pourquoi j'voyais la PK qu'en pré-clinique ^^' maintenant j'comprend mieux

Merci beaucoup !!
Par Nanou le 14/02/2012 à 06h55 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Gemey
Membre
Médecine Montpellier
Si j'ai bien compris, on fait pas de modèle PBPK sur l'homme mais uniquement à l'animal... L'homme on lui fait que des test de pharmacocinétique, c'est ça ou j'suis à coté de la plaque? ^^

http://www.youtube.com/watch?v=DifsnirclhI
Et mon coeur qui se brise comme l'aile d'un papillon qui s'endort sur l'autoroute du pissenlit de la pénombre des sauterelles de la vie

Par Gemey le 14/02/2012 à 12h53 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
QuentinSamaran
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
Alors, si je ne dis pas de bêtises, ce modèle a été créé à partir d'observation sur l'animal et ses paramètre peuvent etre modifiés pour pouvoir l'extrapoler à l'Homme dans le cadre de la recherche (contrairement aux modèles compartimentaux qui sont utilisés en clinique courante).

Mais on n'utilise pas trop ce modèle chez l'Homme, on l'utilise plus lors des études précliniques pour étudier la PK chez les animaux à qui on donne les premières doses de médicament et pour grossièrement estimer la Clairance totale de la nouvelle molécule chez l'Homme avant de lui administrer le médicament en phase clinique mais les résultats ne sont pas aussi bons que ceux obtenus par analyse compartimentale.

-- Tuteur stagiaire en UE 6 et MAPS sur le site de Médecine Montpellier --

Par QuentinSamaran le 18/02/2012 à 23h20 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Gemey
Membre
Médecine Montpellier
Super ! Merci beaucoup Quentin heureux

http://www.youtube.com/watch?v=DifsnirclhI
Et mon coeur qui se brise comme l'aile d'un papillon qui s'endort sur l'autoroute du pissenlit de la pénombre des sauterelles de la vie

Par Gemey le 18/02/2012 à 23h23 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
elrick02
Membre
Médecine Montpellier
Bonsoir, concernant le modèle PBPK justement dans la sénce du tutorat au qcm8 item d "le modèle PBPK permet de prévoir des effets indésirables avant administration à l'homme ou à l'animal" ne serait pas faux vu que qu'il est utilisé sur l'animal et donc APRES administration pas AVANT comme dans la proposition ou alors est ce un modèle qui permettrait aussi de simuler?
Merci d'avance !
Par elrick02 le 26/02/2012 à 19h37 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
QuentinSamaran
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
Alors le modèle PBPK est aussi un modèle de simulation, il permet donc d'obtenir des données PK AVANT l'administration à l'Homme et à l'animal mais pour obtenir tous les paramètres de Poids et de Débit sanguin des organes, il a bien sûr fallu réaliser des expériences sur l'animal.
Mais une fois ce modèle créé, le but est de ne réaliser que des simulations en faisant varier les paramètres que j'ai cité plus haut.

J'espère que ceci lève l’ambiguïté que tu as soulevée.

-- Tuteur stagiaire en UE 6 et MAPS sur le site de Médecine Montpellier --

Par QuentinSamaran le 26/02/2012 à 23h37 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
elrick02
Membre
Médecine Montpellier
Merci pour la précision sur la simulation car en cours cela n'était dit qu'implicitement. Cependant une fois les expériences réalisées chez l'animal et après obtention de l'ensemble des informations pour faire la simulation quel est l'intérêt de simuler sur un modèle animal dont on a déjà obtenu les paramètres alors qu'on veut l'appliquer à l'homme? Ou alors permettrait-il de simuler non pas sur les paramètres pharmacocinétiques mais sur les facteurs physiopathologiques sur un modèle animal proche et plus pertinent en ajustant les variables et ainsi permettre une meilleure extrapolation à l'homme.
Par elrick02 le 27/02/2012 à 14h00 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
QuentinSamaran
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
En fait, ce modèle te permet notamment "d’identifier les variables physiologiques et les variables liées à la pathologie pouvant modifier les cinétiques du PA", ce que tu peux difficilement faire in vivo sur l'animal à mon avis...

De même, il facilite l'extrapolation à l'Homme car il te permet de faire des évaluations de paramètres physio qu'une expérimentation in vivo te permettrait d'obtenir que très difficilement.


Mais ne vous prenez pas trop la tête sur le modèle PBPK, sachez avant tout qu'on ne l'utilise quasiment pas en clinique quotidienne (sauf pour l'extrapolation de l'adulte à l'enfant), qu'il est trèèèèèèès complexe à utiliser et nécessite de nombreux paramètres physio pour être mis en place (poids des organes, débits de perfusion des organes, paramètres physico-chimique du PA, etc.)
Il n'y a pas que ça bien sûr mais je pense que ce sont les éléments principaux rire (et les QCMs sur ce modèle dans la séance 2 d'UE6 de 2012 reprennent aussi les éléments à bien retenir).

-- Tuteur stagiaire en UE 6 et MAPS sur le site de Médecine Montpellier --

Par QuentinSamaran le 06/03/2012 à 15h17 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
elrick02
Membre
Médecine Montpellier
Merci Quentin !!!
Par elrick02 le 14/03/2012 à 23h55 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news