ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 2] Delbecq | Mitochondries-Peroxysomes | Tuto 2010(Résolue)

Question

...
Nimois
Membre
Médecine Nîmes
Bonjour,
Après avoir fait la séance du Tuto' de l'an dernier sur Mitochondries-Peroxysomes (je sais : j'étais pas censé la faire parce que les cours ont changé, mais ça me démangeait xD) plusieurs questions se posent à moi :
1°) Y a-t-il dans la membrane interne des protéines nécessaires à la fusion comme sous entendu par le corrigé (parce que ce n'est pas écrit dans le cours) ? Par contre il n'y a a pas de protéines nécessaires à la fusion c'est bien ça ?
2°) On a différencié dans le cours les protéines d'origine nucléaire de celle d'origine mitochondriales. Et on a vu que les premières avaient un peptide signal (N terminal) ou une séquence signal interne. Mais qu'en est-il des protéines qui ont pour origine le génome mitochondrial ? Elles n'ont pas de peptide signal c'est bien ça ?
3°) Les protéines de la membrane des peroxysomes ne sont pas N-glycosylées. Juste pour savoir : elles ne sont pas non plus O-glcosylées si ?
4°) Il est dit dans le corrigé que les peroxysomes permettent la béta-oxydation des acides gras à longue chaîne (jusque là c'est bon) mais il est dit qu'en plus des molécules d'Acétyl-CoA sont transférées à la mitochondrie. Pourtant, dans la partie sur la mitochondrie, on avait vu que la synthèse d'Actéyl-CoA se faisait dans la mitochondrie(à partir de pyruvate ou d'Acyl-CoA). Alors je ne comprends pas très bien...
5°) Ensuite, il est dit que la matrice du peroxysome ne contient pas de protéines chaperonnes. Mais les peroxysomes contiennent pourtant des protéines chaperonnes non ? Si oui elles sont situées dans la membrane (simple) c'est ça ?
6°) Enfin, il est dit que les mitochondries sont autonomes vis-à-vis des autres mitochondries. Du coup, quand on dit dans le cours que les mitochondries sont des "organismes semi-autonomes" c'est juste par rapport au noyau ?

Un grand merci au tuteur qui aura le courage de lire attentivement ce post jusqu'au bout et qui aura l'audace d'y répondre (limite relayez-vous langue ). C'est un test pour voir jusqu'où vous irez pour nous oeil
Muchas gracias ! heureux

"Un jour Chuck Norris voulut matérialiser l'infiniment précis, il créa les réponses du Tuto'"

Par Nimois le 03/10/2011 à 11h45 - Avertir les modérateurs

Réponses

...
Zob
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Bonjour Nimois rire

1°) Pour ce qui est de la fusion des mitochondries, interviennent en premier lieu des protéines de la mb externe (les mitofusines 1 et 2), PUIS une protéine de la mb interne : OPA-1.
En revanche, pour la fission, ce sont des protéines cytosoliques (Drp-1) qui agissent, et uniquement au niveau de la mb externe. Delbecq précise que les mécanismes de fragmentation de la mb interne ne sont pas bien connus.

2°) Les protéines codées par le génome mitochondrial sont de 2 types : matricielles ou transmembranaires. Les protéines matricielles sont directement synthétisées dans la matrice, tandis que les protéines transmembranaire (comme certaines sous-unités de l'ATPsynthase, ou des complexes de la chaîne respiratoire) subissent une translocation co-traductionnelle (équivalent du translocon). Après, Delbecq ne précise pas si ces protéines possèdent un signal d'adressage pour la membrane, en tout cas elle possèdent des domaines transmembranaires hydophobes (qui servent peut être de signal d'adressage). Ceci dit, je ne pense pas que ce soit fondamental à savoir, sache qu'on parle d'adressage dans le cas de protéines cytosoliques. Toutes les protéines codées par le génome mitochondrial servent à la mitochondrie, donc pas besoin d'un réel "adressage".

3°) Les protéines membranaires des peroxysomes sont synthétisées dans le cytosol puis adressées au peroxysomes. A priori elles ne subissent pas de maturation dans le RE ni dans le Golgi donc pas de N-glycosilation ni O-glycosylation.

4°) L'acétyl CoA est synthétisé dans la mitochondrie via la beta-oxydation des AG et la dégradation du pyruvate, mais pas seulement. La beta-oxydation des AG à longue chaîne s'effectue dans les peroxysomes et produit des molécules d'acétyl CoA. En fait, à chaque cycle de dégradation d'un AG à n carbones, on forme un acyl-CoA à n carbones puis à la fin de la chaîne de réactions (cf cours de chimie sur les lipides) on obtient un acyl-CoA à (n-2) carbones + un acétyl CoA. Et ce sont ces molécules d'acétyl CoA qui sont envoyées vers la mitochondrie pour participer au cycle de Krebs.

5°) Les chaperonnes qui interviennent au niveau des peroxysomes sont uniquement cytosoliques (Hsp 70) et participent au dépliage des protéines pour traverser la membrane du peroxysome. Il n'y en a pas dans la matrice.

6°) Les cellules eucaryotes possèdent un nombre variable de mitochondries (en fonction des besoins en ATP et des types cellulaires), et celles-ci fonctionnent de façon autonome vis-à-vis des autres mitochondries de la cellule. Cependant, on parle d'organite "semi-autonome" car la mitochondrie est dépendante du génome nucléaire pour son bon fonctionnement (synthèse de la majeure partie des protéines mitochondriales).


Voilà, j'espère avoir été assez claire sur ces point rire

Bon courage pour la suite!

When I get sad, I stop being sad and be AWESOME instead. True story.

Par Zob le 03/10/2011 à 18h27 - Avertir les modérateurs
...
Nimois
Membre
Médecine Nîmes
Coucou heureux
1°) Merci
2°) Merci
3°) Merci
4°) Merci (en fait ce qui m'a fait dire ça c'est que dans le cours, sur le schéma, la formation d'Acétyl-CoA est représentée DANS la mitochondrie)
5°) Merci
6°) ... et merci ! langue

Superbe réponse claire et complète heureux

"Un jour Chuck Norris voulut matérialiser l'infiniment précis, il créa les réponses du Tuto'"

Par Nimois le 03/10/2011 à 21h35 - Avertir les modérateurs
...
Nimois
Membre
Médecine Nîmes
Oups, je me suis laisser aller à mon enthousiasme ^^
Pour la question 1 que je t'ai posée : du coup on peut mettre dans le cours, à la parit "Membrane interne" : "protéines de régulation de la fusion (OPA 1) mais absence de protéines de régulation de la fission" (de la même manière qu'on avait mis pour la "Membrane externe" : "protéines de régulation de la fusion et de la fission") ?
Ensuite 2 autres petites questions (tu dois te dire "Oh nooon.."xD), cette fois-ci sur la première partie du sujet :
1°) Il est dit au QCM 3b que les lysosomes possèdent deux tyes de glycoprotéines ayant une activité enzymatique : solubles et membranaires. Pourtant dans le cours il est écrit que les glycoprotéines transmembranaires (Lamp 1,2,3) sont non enzymatiques. Or n'appartiennent-t-elle pas à la familles des protéines membranaires ?
2°) Au QCM 4a il est dit que le récepteur au M6P est recyclé vers le RTG par l'intermédiaire d'une vésicule recouverte de clathrine et de protéines d'adaptation. Alors dans le cours sur le Golgi, sur l'avant dernier diapo c'est effectivement ce qui est présenté sur le diapo. Mais dans le cours sur les lysosomes, Mr Delbecq dit à l'oral que ce recyclage se fait "via des tubules recouverts de rétromères". Donc je ne comprends pas ... A moins que les vésicules soient effectivement recouvertes de clathrine+protéines d'adaptation et qu'elles circulent dans des tubules qui eux sont recouverts de rétromères ?
Mille merci heureux

"Un jour Chuck Norris voulut matérialiser l'infiniment précis, il créa les réponses du Tuto'"

Par Nimois le 03/10/2011 à 21h55 - Avertir les modérateurs
...
Zob
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Oui c'est ça rire (pour les protéines intervenant dans la fusion et la fission des mitochondries).

1°) En fait, cela dépend de comment tu classes tes protéines. Dans les lysosomes, il en existe des transmembranaires et des solubles. Et à l'intérieur même des transmembranaires tu as des protéines à activité enzymatique (les hydrolases) et des protéines à activité non enzymatique (les glycoprotéines comme Lamp 1,2,3).

Après si tu parles des protéines à activités enzymatique uniquement, oui il y en a de 2 sortes : les transmembranaires (citées précédemment) et les solubles. Mais TOUTES les protéines transmembranaires n'ont PAS nécessairement d'activité enzymatique.

2°) Dans le cours sur le Golgi, Delbecq ne montre sur son schéma que les vésicule du TGN dirigées vers les endosomes/lysosomes. Et celles-ci sont bien recouvertes de clathrine.
Pour le recyclage des récepteurs au M6P, ce sont des tubules recouverts d'un autre type de protéine (manteau) : le rétromère.

Voilà rire

When I get sad, I stop being sad and be AWESOME instead. True story.

Par Zob le 04/10/2011 à 17h48 - Avertir les modérateurs
...
Nimois
Membre
Médecine Nîmes
Génial ! Merci à toi !
Juste une dernière petite précision (tu m'en voudras pas hein ? ^^) : du coup la correction du QCM 4a est-elle fausse ou juste imprécise ?
IL y est dit que le récepteur au M6P est recyclé vers le RTG par l'intermédiaire d'une vésicule recouverte de clathrine et de protéines d'adaptation.
Thanks ! heureux

"Un jour Chuck Norris voulut matérialiser l'infiniment précis, il créa les réponses du Tuto'"

Par Nimois le 04/10/2011 à 18h18 - Avertir les modérateurs
...
Zob
Tuteur simple
Médecine Montpellier
En effet, je viens de vérifier dans le cours de Chambon de l'année dernière : elle parle de vésicules recouvertes de clathrine et de PA pour le recyclage des récepteurs du M6P.

Après, c'est Delbecq qui fait le cours cette année alors mieux vaut retenir ce qu'il dit. heureux

When I get sad, I stop being sad and be AWESOME instead. True story.

Par Zob le 04/10/2011 à 21h23 - Avertir les modérateurs
...
Nimois
Membre
Médecine Nîmes
Okay !
Donc nous on considère que les vésicules (à moins que ce soit juste les tubules ? confus) sont recouvertes de rétromères ?

You indeed are AWESOME langue

"Un jour Chuck Norris voulut matérialiser l'infiniment précis, il créa les réponses du Tuto'"

Par Nimois le 05/10/2011 à 09h35 - Avertir les modérateurs
...
Zob
Tuteur simple
Médecine Montpellier
J'ai envie de dire, Delbecq a dit tubules on retient tubules...

Après, j'ai cherché dans divers bouquins de biocell et autres (c'est dire à quel point on se dévoue pour votre cause langue ) et il y en a très peu qui parlent de rétromère...ni de clathrine d'ailleurs. Ca a l'air assez flou, en tout cas ça existe et ça participe au recyclage des récepteurs des endosomes vers le Golgi chez la levure et c'est conservé chez l'Homme.

Voilà rire

When I get sad, I stop being sad and be AWESOME instead. True story.

Par Zob le 05/10/2011 à 13h50 - Avertir les modérateurs

( Retour à la liste des questions )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news