ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 3-b] Transports membranaires | ... | Equilibre Starling(Tuteurs remerciés)

Question

...
Faith98
Membre
Médecine Montpellier
Bonjour aux tutrices et tuteurs de cet matière,
J'aurai besoin de votre aide s'il vous plaît concernant la partie de l'équilibre Starling car il y a beaucoup de choses qui me sont flou.
Tout d'abord je ne vois pas la différence entre la pression osmotique et la pression hydrostatique. D'après ce que j'ai pu comprendre la pression osmotique est dû une différence de concentrations de protéines dans la lumière du capillaire et dans le milieu interstitiel, le milieu ayant le plus de protéines a une pression osmotique plus élevé que l'autre. Puis la pression hydrostatique est dû quant à elle à une différence d'eau, le compartiment avec le plus d'eau possédant une pression hydrostatique plus élevé ?
Deuxièmement, dans le cours de Kotzki il est dit que cet différence de pression est à l'origine d'un flux diffusif Je entrant d'eau vers la lumière capillaire: est-ce que c'est à cause du fait qu'il y a plus de protéines dans le capillaire et l'eau dans la thématique de diffusion "doit" diluer le compartiment du capillaire.
Enfin je ne comprends pas pourquoi la pression hydrostatique engendre un flux sortant convectif d'eau dont l'intensité diminue tout le long du capillaire. Est-ce cela vient du fait que comme il y a un compartiment avec plus d'eau et l'autre avec moins il y a tendance à équilibrer les deux compartiment et le fais qu'elle diminue tout le long de l'équilibre pourquoi ?
Dernière petite question promis ! Pourquoi le fait que la différence de pression hydrostatique soit sup (ou inf) provoque un flus résultant positif (ou négatif) ?
Je suis vraiment désole pour ce grand roman, c'est pas très claire dans ma tête et je m'y attarde trop dessus.
Merci d'avance pour votre future précieuse aide.
Par Faith98 le 22/03/2017 à 17h37 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
PaulineO.
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut :)

Tout d'abord je ne vois pas la différence entre la pression osmotique et la pression hydrostatique. D'après ce que j'ai pu comprendre la pression osmotique est dû une différence de concentrations de protéines dans la lumière du capillaire et dans le milieu interstitiel, le milieu ayant le plus de protéines a une pression osmotique plus élevé que l'autre. Puis la pression hydrostatique est dû quant à elle à une différence d'eau, le compartiment avec le plus d'eau possédant une pression hydrostatique plus élevé ? -> tout ça c'est bon.
Deuxièmement, dans le cours de Kotzki il est dit que cet différence de pression est à l'origine d'un flux diffusif Je entrant d'eau vers la lumière capillaire: est-ce que c'est à cause du fait qu'il y a plus de protéines dans le capillaire et l'eau dans la thématique de diffusion "doit" diluer le compartiment du capillaire. -> c'est exactement ça !
Enfin je ne comprends pas pourquoi la pression hydrostatique engendre un flux sortant convectif d'eau dont l'intensité diminue tout le long du capillaire. Est-ce cela vient du fait que comme il y a un compartiment avec plus d'eau et l'autre avec moins il y a tendance à équilibrer les deux compartiment et le fais qu'elle diminue tout le long de l'équilibre pourquoi ? -> Oui c'est ça, la convection va se faire du milieu ou la pression est la plus importante (capillaire) vers le milieu où la pression est plus faible (interstitium). Elle diminue tout le long du capillaire, car c'est logique : au départ tu fais sortir beaucoup d'eau au départ, et tu en fais rentrer dans l'interstitium, donc la différence de pression baisse (il y a une sorte d'équilibration progressive des pressions hydrostatiques). Plus la différence entre ces pressions baisse, et moins d'eau a tendance à sortir. Donc le flux diminue peu à peu tout le long du capillaire.
Dernière petite question promis ! Pourquoi le fait que la différence de pression hydrostatique soit sup (ou inf) provoque un flus résultant positif (ou négatif) ? -> Dans le capillaire il faut que tu retiennes 2 forces qui s'opposent pour le flux :
- pression osmotique, toujours dirigée vers l'intérieur du capillaire, et de valeur constante ;
- pression hydrostatique, toujours dirigée vers l'extérieur, de valeur décroissante tout au long du capillaire.
Donc à l'entrée du capillaire, imagine que la pression hydrostatique soit égale à + 100 et la pression osmotique égale à - 50 (on met - 50 car elle va dans le sens inverse). Le flux résultant vaut 100 - 50 = + 50. C'est donc un flux sortant.
A la sortie du capillaire en revanche, la pression hydrostatique vaut + 20 et la pression osmotique vaut toujours - 50 elle. Le flux résultant vaut + 20 - 50 = -30. C'est donc un flux entrant.

Alors c'est hyyyyper hyper simplifié, surtout ne retiens pas les valeurs où quoi que ce soit, c'est plus pour t'aider dans le raisonnement :)

J'espère que tu auras tout compris !!! Bon courage pour la suite !
Par PaulineO. le 25/03/2017 à 14h48 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Pauline06
Membre
Médecine Montpellier
Salut!

Je me permets de relancer, cette partie là est pas du tout claire pour moi non plus, même si le post précédent m'a aidée :)

En fait ce que j'ai compris avec le précédent post c'est que delta II permet un flux convectif entrant vers le capillaire et delta P un flux convectif entrant vers le milieu interstitiel.
De plus tu as dit que la pression hydrostatique et la pression osmotique étaient plus importantse dans le capillaire.
Du coup moi ce que j'aurai déduit c'est que vu que la concentration de protéines est plus importante dans le capillaire, on aurait un flux diffusif sortant du capillaire et un flux convectif entrant dans le capillaire. Et ça coicinde pas avec ce que j'ai dis au début... Donc je pense que j'ai mal compris un truc, si quelqu'un pouvait m'éclairer, merci beaucoup d'avance! :)
Par Pauline06 le 11/04/2017 à 13h17 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Maureen.G
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut !

Tout d'abord, attention ton Δπ permettra un flux diffusif et non pas convectif ! C'est bien ta différence de pression hydrostatique qui entrainera un flux convectif.

Pour la pression oncotique, il faut faire attention car les flux qui te sont décrits sont des flux d'eau et non pas des flux de protéines car la membrane de tes capillaires ne les laisse pas passer.
Je m'explique : L'osmolarité de ton sang qui passe dans les capillaires est en partie due à l'albumine par exemple. Mais cette albumine ne peut pas passer, seul les ions ou les petites molécules comme O2 ou le CO2 le peuvent.
Ton équilibre se fera donc par un flux entrant d'eau (Attention pour Kotzki on parle toujours de flux vers le capillaire !) qui va venir pour essayer de diluer tes protéines.

Pour la pression hydrostatique, c'est pareil elle met en jeu de l'eau. Cette fois-ci elle est du à la pression que le sang exerce sur les parois du capillaires. Pour diminuer cette pression on observe une sortie d'eau, donc un flux sortant qui sera convectif (ou entrant vers l'interstitiel).


J'espère que j'ai été claire, sinon hésite pas à relancer :)
Par Maureen.G le 11/04/2017 à 14h00 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Pauline06
Membre
Médecine Montpellier
Je relancerai en cas de doutes mais je crois que j'ai enfin compris!! Merci beaucoup! :)
Par Pauline06 le 11/04/2017 à 15h08 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news