ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :

NOUVEAU SITE DE LAFED !





STAGE DE PRE-RENTREE 2017 (du 21 août au 2 septembre 2017)


Il n'y aura pas d'enseignements le 1er septembre (jour de la rentrée officiel en PACES)


Toutes les infos ici!!!

Bientôt en PACES? Des questions? Toutes les réponses ici!


Le tutorat est sur Facebook!!! Voici les différentes pages facebook des différentes association pour suivre les actualités:

-Pour l'ATM²: Tutorat Médecine Montpellier
-Pour l'ATP: Association des Tuteurs en Pharmacie de Montpellier
-Pour le TSN: Tutorat Santé Nîmes


Toutes les possibilités de réorientation pendant et après la PACES: ici

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 6] oiry | morphine | polarisation(Tuteurs remerciés)

Question

...
Pauline06
Membre
Médecine Montpellier
Salut!

J'ai une question concernant les récepteurs opioide. Vu que ces récepteurs sont décrits dans la partie " exemple de transduction du signal par inhibition de l'adénylate cyclase" j'ai compris que ces récepteurs opioide, si ils sont activés par un agoniste ( donc la morphine) ils vont induire une excitation de la cellule ( vu que ya une diminution d'AMPc et de PKA.)
Mais je crois que j'ai mal compris un truc et que c'est pas ça, si quelqu'un pouvait m'expliquer..

Merci d'avance! :)
Par Pauline06 le 07/03/2017 à 17h31 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
TheoF
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut !

Alors oui tu as bien compris le mécanisme de ces récepteurs opioïdes mu, sauf que tu fais une petite erreur sur les effets cellulaires d'une diminution de l'activité de la PKA.

Effectivement, avec l'exemple des récepteurs Beta adrénergiques présenté juste avant, on a vu qu'une augmentation de l'activité de la PKA entraine une relaxation de la cellule. On pourrait donc penser qu'une diminution de l'activité de la PKA va entrainer l'effet inverse, c'est à dire une excitation. Sauf que ce phénomène n'est vrai que pour les cellules musculaires, présentant ces récepteurs Beta adrénergiques. Dans ce cas, une diminution de l'activité de la PKA provoque bien une excitation de la cellule, qui se traduit par une contraction

Mais les récepteurs opioïdes mu eux sont situés sur les cellules neuronales (nerveuses). Et là, on ne retrouve pas du tout ce mécanisme de relaxation/contraction (puisque ce n'est pas une cellule musculaire).
Ici, la diminution de l'activité de la PKA entraine des effets totalement différents (diminution de la phoshorylation de certains canaux ioniques), entrainant in fine une hyperpolarisation, c'est à dire une mise au repos de la cellule (et donc pas du tout une excitation)

Voilà, n'hésite pas à relancer si un détail t'échappe encore :)
Théo

Théo Flexas, TS en UE6
'N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite'

Par TheoF le 09/03/2017 à 16h47 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Pauline06
Membre
Médecine Montpellier
Ha d'accord merci! :)
Du coup la morphine est un agoniste qui permet une relaxation alors que le naloxone est un antagoniste qui permet plutôt une contraction ( si je peux utiliser ce terme dans le cas des cellules neuronales ) ?
Merci beaucoup! :)
Par Pauline06 le 09/03/2017 à 17h05 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
TheoF
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Alors attention, les termes de relaxation/contraction concernent vraiment les cellules musculaires, qu'il faut bien distinguer des cellules neuronales. Mais on peut quand même faire le parallèle avec les cellules neuronales : on parlera alors de mise au repos/excitation
Du coup, oui, on peut dire que la morphine est un agoniste qui entraine une mise au repos neuronale (elle diminue la transmission nerveuse)
et que la naloxone est un antagoniste qui entraine une excitation (elle amplifie la transmission nerveuse)

Théo Flexas, TS en UE6
'N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite'

Par TheoF le 09/03/2017 à 17h35 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Pauline06
Membre
Médecine Montpellier
Merci beaucoup Théo! :)
J'avais juste une dernière question par rapport à la pharmacocinétique, ça signifie quoi les vitesses d'ordre 1 ou d'ordre 0?
Par Pauline06 le 09/03/2017 à 18h08 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
TheoF
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Vraiment vraiment désolé de te répondre que maintenant, j'étais pas là la semaine dernière et du coup je pensais qu'un autre tuteur t'aurait répondu...

Du coup, une vitesse d'ordre 0, c'est une vitesse constante. On se retrouve dans ce cas quand on est face à un transport acif : le PA passe par des transporteurs qui ont une vitesse propre et constante.

A l'inverse, une vitesse d'ordre 1, c'est une vitesse inconstante : c'est la cas de la diffusion passive, ou la vitesse dépend du gradient de concentration. Cette vitesse suit la loi de Fick et va donc varier avec le gradient de concentration du PA.

Voilà, j'espère que c'est clair (et encore sorry pour le retard) :)
Théo

Théo Flexas, TS en UE6
'N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite'

Par TheoF le 27/03/2017 à 02h35 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Pauline06
Membre
Médecine Montpellier
Pas de soucis, merci beaucoup ! :)
Par Pauline06 le 27/03/2017 à 12h28 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news