ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 6] Pharmacodynamie | Séance 2016 | Naloxone/ Buprénorphine (Tuteurs remerciés)

Question

...
AminoAcyl
Membre
Médecine Montpellier
Bonjours Les Tutors !
Alors L'item D du QCM 13 ( 2015/2016 ) me remet en question..
Concernant les analgésiques morphiniques : la prise de naloxone chez un sujet sous morphine depuis un certains temmps entraine des signes de sevrage. Corrigé VRAI
Moi j'avaais mis faux ,je pensais que le naloxone est un antagoniste, un antidote comme le dit Pr PETIT qui est du coup bon pr réduire l'intoxication à la morphine , ce que j'avais pas compris du coup il provoque aussi des signes de sevrage ? je croyais que seul la buprénorphine provoque des signes desevrage en diminuant l'action analgésique, du coup je comprend pas vraiment pourquoi la buprénorphine est contre indiqué quand on es sous morphine , est ce pour la raison '' qu'elle diminue l'activité analgésique " ? et qu'à la base cet exemple avait pour but de diminuer les signes de sevrage? ( entre naloxone et Bupré..) ?
et dernière précision , dans cet item lorsqu'on a ajouté '' depuis un certain temps" on voulait pas faire référence à la " régulation continue par un agoniste" ? si c'est le cas , est ce qu'on peut au lieu de parler des Beta adrénergique( donné en cours ),donner l'exemple meme du morphine pr illustrer cette notion de down régulation ?
J'espère que vous pourrez m’éclaircir ces notions..je crois que je mélange un peu le tout désolée pour ce message aussi long ! merciiiiiiii !
Par AminoAcyl le 20/02/2017 à 10h50 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
TheoF
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut ! (et désolé du retard)

Alors oui, dans ce cas un peu particulier, où le sujet est sous morphinique depuis un certain temps, la prise de naloxone va prvoquer un arrêt brutal des dosages, entrainant ainsi un syndrome de sevrage (mais du coup tu comprends bien que c'est inutile et dangereux de donner de la naloxone à un sujet traité par des morphiniques)
Néanmoins tu as raison, en cas d'intoxication chez un sujet qui n'est pas habituellement sous morphiniques, la naloxone jouera le rôle d'antidote, n'entrainant pas de signes de sevrage

La buprénorphine est contre indiquée en association avec la morphine car 1) inutile (diminue l'action analgésique) et 2) dangereux (induit des signes de sevrage)

Alors non, là ce n'est pas le cas, ici la notion 'depuis un certain temps' signifie simplement que le sujet est sous morphiniques depuis longtemps et qu'un arrêt brutal des dosages entrainerait un syndrome de sevrage
Il existe peut être un phénomène de down regulation sur ces récepteurs opioïdes mu, mais Mr Petit ne l'aborde pas du tout donc tu peux l'oublier

Voilà, n'hesite pas à relancer si des détails t'échappent encore :)
Théo

Théo Flexas, TS en UE6
'N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite'

Par TheoF le 01/03/2017 à 02h15 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
AminoAcyl
Membre
Médecine Montpellier
Super ! merci beaucoup pour cette explication détaillée
Par AminoAcyl le 01/03/2017 à 09h01 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news