ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


STAGE DE PRE-RENTREE 2017 (du 21 août au 2 septembre 2017)


Il n'y aura pas d'enseignements le 1er septembre (jour de la rentrée officiel en PACES)
Toutes les infos ici!!!


Bientôt en PACES? Des questions? Toutes les réponses ici!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 7] cours M.Moutot | ... | normal/patholoqigue(Résolue)

Question

...
vomer
Membre
Médecine Nîmes
bonjour,
quelqu'un peut m'expliquer svp les points de vue de claude bernard et Canguilhem, leurs points communs et leurs différences à propos du normal et pathologique
le cours du prof n'est pas très clair

mercii
Par vomer le 27/01/2017 à 12h01 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
romainpns
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut,

C'est dommage que tu n'ais pas compris car c'est un peu ce dont tout le cours parle... Pour t'aider à comprendre les cours à venir, c'est intéressant de faire des petits récapitulatifs qui ne te serviront pas à réviser mais qui te serviront surtout à comprendre et à t'approprier les cours, qui ne sont effectivement pas souvent clairs.
Je vais essayer de t'expliquer et en même temps t'envoyer un récapitulatif que j'ai fait pour la séance 2 qui te donnera des idées pour les prochains cours.

Claude Bernard: il étudie la physiologie expérimentale en laboratoire. Il voit la maladie comme un désordre local, comme une variation quantitative d'une constante physiologique. C'est à dire qu'en objectivant l'individu, il va prendre chaque appareil et chaque système à part, sans faire de liens entre eux. Ainsi pour lui être en santé c'est avoir toutes ses constantes physiologiques dans les normes établies. Ces normes sont à voir au sens descriptif: elles correspondent à une moyenne générale. Il dit que la thérapeutique est un prolongement de la physiologie car son but sera de faire revenir la constante à un seuil physiologique.
Si un patient a un diabète: le désordre sera local, au niveau du pancréas et il sera surtout intéressé par sa glycémie, et dira que la médecine c'est seulement remettre sa glycémie au seuil physiologique.

Georges Canguilhem: il étudie la clinique à l'hôpital. Il voit la maladie comme un déséquilibre global, comme une variation qualitative de l'allure de de vie du patient. C'est à dire qu'il prend en compte la subjectivité de l'individu dans son intégralité et sa capacité à évaluer positivement ou négativement des évènements tel que l'altération de la qualité de vie qu'il subit lors d'une maladie. Ainsi la santé, c'est pour lui être en capacité de faire plus et d'avoir une normativité non limitée avec des normes qui sont à voir au sens prescriptif: ce qui préférable pour le patient. La thérapeutique sera pour lui de faire retrouver au patient la meilleure qualité de vie possible dans la maladie.
Si un patient a un diabète: le déséquilibre sera global, tous les systèmes et l'ensemble de la vie du patient vont être touchés par la maladie, et dira que la médecine sera de faire en sorte que le patient ait le moins de limitations possible par cette maladie.

Cependant ces deux visions ne sont pas à opposer car Canguilhem ne nie en aucun l'importance d'avoir des normes physiologiques viables pour une bonne santé. Seulement, sa priorité et de faire en sorte que le patient ait une normativité le moins limitée possible, qu'il puisse faire le maximum de choses avec une glycémie élevée ou non.

Si tu n'as toujours pas compris, je te propose de relire le cours en faisant ce que je t'ai de faire au début, et ça sera certainement déjà plus clair. Bonne journée à toi!

‹pdf›http://www.lafed-um1.fr/statique/upload/tuteur/Capture_d_Aoy_cran_2017_01_27_yy_13.51.47_e5a560d0a4.51.47.pdf‹/pdf›
Par romainpns le 27/01/2017 à 13h54 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
elenaflx
Tuteur simple
Médecine Montpellier

Si on se base du point de vue de Claude Bernard, celui ci a une vision OBJECTIVE ET QUANTITATIVE du Normal et du pathologique. En d'autres termes, il pense que le pathologique c'est une simple variation du normal, par exemple : Quand tu es diabètique, tu as une élévation du taux de sucre dans le sang, donc POUR CLAUDE BERNARD il "suffirait" de ramener la glycémie à sa valeur "normale" pour que tout redevienne à la normale.
Il dit aussi que l'expérimentation prime sur la clinique : cela signifie qu'il est peu important pour lui de se préoccuper de la personne malade : d'aller à son chevet afin de discuter de la maladie. Pour lui, la thérapeutique est le prolongement de la physiologie.

Contrairement à Claude Bernard, Canguilhem a une vision SUBJECTIVE ET QUALITATIVE : de ce fait, il s'interesse au point de vue du sujet concernant la maladie, il dit qu'il est vraiment important de connaitre les normes de la personne.. Car être malade c'est s'inventer d'autres normes, s'adapter de façon libre et douce à des changements "acceptables" pour la personne.
On voit bien une différence de point de vue entre Claude Bernard et Canguihlem

si je reprends l'exemple de la personne ayant un Diabète, Canguilhem prendra en compte tous les changements qui vont s'installer dans la vie de la personne, (Injection d'insuline, régimes particuliers..) effectivement pour canguilhem être malade c'est une autre allure de la vie => ce n'est pas simplement une variation de valeurs qu'il faut ramener à la normale...
Il y a toute une adaptabilité de la part de la personne afin qu'il vive au mieux avec sa maladie. La santé, pour canguilhem c'est être malade et se relever.

Voila,
Sinon dis moi ce que tu ne trouves "pas clair dans le cours du prof"???
bonne journée !



Par elenaflx le 27/01/2017 à 14h07 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news