ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 7] PURGE ET SAIGNEE | M.VISIER | ANTIQUITE(Résolue)

Question

...
melmel
Membre
Médecine Montpellier
Bonjour à tous , j'espère que vous allez bien ?

Quelques petites questions par rapport au cours d'hier de M.Visier sur l'histoire de la santé. Il parle de la purge et de la saignée à l'Antiquité et en reparle au Moyen-Âge en disant "elle n'était pas vraiment pratiqué à l'Antiquité, elle le sera au M-A" , c'est un peu confus.

1) Utilisait-on la saignée à l'Antiquité du coup ?

2) Aussi, il parlera d'une montée de l'exercice parallèlement à une baisse de la saignée , mais il entend quoi par exercice ?

3) Enfin, il dira "on s'est toujours préocupper de la santé même sans savoir traiter la maladie", est-ce qu'on doit considérer que la santé et la maladie vont toujours de pair ?

Merci par avance aux tuteurs et tutrices :) et bonne journée !
Par melmel le 17/01/2017 à 08h28 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
cate.u
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut!

1) En effet, Hippocrate élabore la théorie des humeurs mais il dit bien "primum non nocere" (d'abord il ne faut jamais nuire)donc à l'Antiquité, en accord avec sa pensée, la saignée n'était pas utilisée en général. Mais au Moyen Age, on commence à utiliser cette méthode qui, à l'époque, on pensait etre en harmonie avec la philosophie hippocratique (car dans la théorie des humeurs on se base sur le principe de l'écoulement des fluides du corps pouvant entrainer des maladies, donc la saignée semble etre un moyen pour éliminer les humeurs).

2) Par exercice il entend l'exercice PHYSIQUE (associé souvent à des régimes)

3) Avec cette phrase M. Visier veut dire que meme si on peut pas agir sur la maladie (car on a pas encore les connaissance et les moyens pour la traiter), on peut retrouver dans toutes les sociétés une volonté de s'organiser afin de trouver des moyens de lutte, qui peuvent etre plus ou moins efficaces (par exemple, les migrations lors des épidémies de peste pouvaient protéger mais aussi contribuer à la diffusion de la maladie. En effet, depuis toujours l'homme vise à avoir le meilleur état de santé possible, en fonction des moyens et des connaissances de son époque. Donc l'action contre la maladie, dans le but d'améliorer l'état de santé individuel et collectif, a toujours existé meme avant que la médecine devienne efficace. Enfin, on ne peut PAS dire que santé et maladie vont toujours de pair car, comme on verra ensuite, meme dans la maladie on peut se considérer en bonne santé ("malade en bonne santé), ce qui est très important aujourd'hui avec les maladies chroniques.


Pour ta dernière question je me suis répétée un peu mais c'était pour essayer de mieux t'explique ce concept, en écrivant c'est pas toujours facile.
Si t'as besoins d'autres explications, n'hésite pas! Par rapport au concept de malade en bonne santé ne t'inquiète pas on y reverra plusieurs fois au cours de l'année.

Caterina Unia
DFGSO2 - Odonto

Par cate.u le 17/01/2017 à 09h26 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
cate.u
Tuteur simple
Médecine Montpellier
Salut!

1) En effet, Hippocrate élabore la théorie des humeurs mais il dit bien "primum non nocere" (d'abord il ne faut jamais nuire)donc à l'Antiquité, en accord avec sa pensée, la saignée n'était pas utilisée en général. Mais au Moyen Age, on commence à utiliser cette méthode qui, à l'époque, on pensait etre en harmonie avec la philosophie hippocratique (car dans la théorie des humeurs on se base sur le principe de l'écoulement des fluides du corps pouvant entrainer des maladies, donc la saignée semble etre un moyen pour éliminer les humeurs).

2) Par exercice il entend l'exercice PHYSIQUE (associé souvent à des régimes)

3) Avec cette phrase M. Visier veut dire que meme si on peut pas agir sur la maladie (car on a pas encore les connaissance et les moyens pour la traiter), on peut retrouver dans toutes les sociétés une volonté de s'organiser afin de trouver des moyens de lutte, qui peuvent etre plus ou moins efficaces (par exemple, les migrations lors des épidémies de peste pouvaient protéger mais aussi contribuer à la diffusion de la maladie. En effet, depuis toujours l'homme vise à avoir le meilleur état de santé possible, en fonction des moyens et des connaissances de son époque. Donc l'action contre la maladie, dans le but d'améliorer l'état de santé individuel et collectif, a toujours existé meme avant que la médecine devienne efficace. Enfin, on ne peut PAS dire que santé et maladie vont toujours de pair car, comme on verra ensuite, meme dans la maladie on peut se considérer en bonne santé ("malade en bonne santé), ce qui est très important aujourd'hui avec les maladies chroniques.


Pour ta dernière question je me suis répétée un peu mais c'était pour essayer de mieux t'explique ce concept, en écrivant c'est pas toujours facile.
Si t'as besoins d'autres explications, n'hésite pas! Par rapport au concept de malade en bonne santé ne t'inquiète pas on y reverra plusieurs fois au cours de l'année.

Caterina Unia
DFGSO2 - Odonto

Par cate.u le 17/01/2017 à 13h42 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news