ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[Physio] Oiry ue6+Physio Hayot | pompes ionique et canaux de fuite ... | ...désignent-ils la même chose ?(Tuteurs remerciés)

Question

...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
Salut !!
Alors voilà, c'est une question à cheval entre l'ue6 et la physio qui me tracasse (j'arrive pas à avoir la réponse caca )

Est-ce que les pompes ioniques décrites par Mme Oiry (diapo 71) correspondent aux canaux de fuite dont parle M.Hayot ?


J'ai eu un premier élément de réponse: "Les pompes sont actives, utilisent de l'ATP, et vont contre le gradient de concentration. Alors que les canaux de fuite sont passifs, et permettent le passage des ions dans le sens du gradient de concentration."

Pour Oiry, les pompes ioniques permettent de maintenir un gradient de concentration ionique de part et d'autre de la membrane (donc agissent contre gradient)
Ce qui me dérange dans la reponse donnée, c'est que en Physio, les canaux de fuite permettent de restaurer le potentiel de membrane après le Potentiel d'Action (donc Maintenir... idem Oiry?) . Pot de mbne qui est polarisé, donc pas en équilibre de concentration, c'est à dire que les canaux de fuite ont agit contre le grandient de concentration.

ECLAIREZ MOI DE VOS LUMIERES SAVANTES !!! lol
Par sirene le 20/04/2016 à 15h32 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
EugenieAM
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
EN UE1 et en physio tu dois rester sur cette simple définition : les pompes sont des transporteurs ACTIFS qui vont donc CONTRE le gradient ET permettent de RESTAURER le potentiel de repos post PA.

Les canaux de fuite sont des transporteurs passifs (en fait juste une protéine qui fait un trou dans la membrane !) qui laissent passer spécifiquement un ion DANS LE SENS de son gradient. Ils servent donc à MAINTENIR le potentiel de repos en travaillant AVEC les pompes (et ne peuvent pas le RESTAURER seuls !)


Attention aux termes : potentiel de membrane = valeur du potentiel mesurée à la membrane à un instant T. Potentiel de repos, potentiel seuil, potentiel maximum = valeurs fixes du potentiel de membrane correspondant à des phénomènes physiologiques donnés !

Donc toutes les cellules ont un potentiel de membrane et seules les cellules excitables ont un potentiel de repos.

Quant à ce qu'en pense Oiry et bien...... As-tu essayé d'envoyer un mail ? choc heureux

Voilà tout ce que j'ai à te proposer,

Bonne soirée

Par EugenieAM le 20/04/2016 à 17h37 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Robin A.
Tuteur simple
Médecine Nîmes
Bonjour Sirene,

Nous avons eu la même question ce midi sur le site de Nîmes. En fait tu as déjà quasiment tous les éléments de réponse à ta question.

Les pompes par définition sont des transporteurs ACTIFS. Ce sont des protéines membranaires qui vont "pomper" des ions CONTRE leurs gradients, et comme cela ne peut pas se faire tout seul il va falloir une source d'énergie extérieure : l'ATP

Les canaux de fuites comme tu l'a très bien dit, sont des transporteurs PASSIFS, ils servent juste de "voie de passage" entre l'intracellulaire et l'extracellulaire, ils n'ont besoin d'aucune source d'énergie supplémentaire (ATP...), leur énergie : c'est le GRADIENT de concentration.

Avec ces définitions en tête il n'y a plus de doute possible ! Les transporteurs ioniques du diapo de Mme Oiry, sont montrées comme utilisant de l'ATP, il ne peut donc pas s'agir de canaux de fuites : ce sont des pompes ioniques. En ce sens, pas d'ambiguité les deux enseignants utilisent bien les mêmes définitions pour parler des deux mêmes transporteurs.

Concernant la notion de "rétablir/maintenir" un gradient de concentration, ces deux termes sont globalement assimilables. Dans ce phénomène de rétablissement du potentiel de repos, c'est effectivement la pompe Na+/K+ qui entre en jeu mais elle n'est pas seule !

Reprenons brièvement le mécanisme physiologique (en cas de potentiel d'action). Les canaux Na+ voltage-dépendant s'ouvrent, il y une entrée massive de Na+ dans le neurone, on a donc dans un premier temps une dépolarisation, dans le sens où il y a une diminution de la polarité (différence de potentiel moins grande). Ensuite s'ouvrent les canaux K+ voltage-dépendant qui vont laisser filer le K+ en dehors de la cellule ce qui va tendre à ramener la cellule vers sont potentiel de repos, MAIS, ces canaux K+ voltage-dépendant sont plus lents à se refermer il y a donc une fuite de K+ en excédent, ce qui tend à accentuer la polarité par rapport au potentiel qu'on avait au repos : c'est l'HYPERPOLARISATION.

Comme il y a un excédent de K+ en extracellulaire, il va falloir le faire rentrer à nouveau dans la cellule pour rétablir un potentiel de repos. D'une part la pompe Na+/K+ qui va échanger 3Na+ contre 2K+ (grâce à de l'ATP car cela se fait contre un gradient) va avoir tendance à faire re-rentrer ce K+. Mais d'autre part, et c'est la partie la plus importante, les canaux de fuites participent à 80% du maintien du potentiel de repos (cf. diapo 30 du cours de Mr Hayot).

J'espère que ce message te permet d'y voir plus clair entre ces deux types de transporteurs, si ce n'est pas le cas n'hésite pas à relancer.

Bon courage ! :)
Par Robin A. le 20/04/2016 à 17h57 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
Merci Eugenie !

1) Si j'ai bien compris, dans un état au repos, les canaux de fuite tendent à dépolariser la membrane en voulant rétablir un équilibre des concentrations, et les pompes la "repolarisent" contre le gradient de concentration ?

2) En fait j'avais retenu après la séance du tuto et le TD que le PA était causé par les canaux voltage dépendant, et que le potentiel de repos était rétabli par les canaux de fuite...
Ai-je tort en disant cela ?? (Vu que ça correspond pas trop à ce que tu m'a expliqué vertige )
Par sirene le 20/04/2016 à 18h06 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
EugenieAM
Tuteur responsable
Médecine Montpellier
1) Ils ne la dépolarisent pas car le flux de Na+ et de K+ est différent donc il y a toujours un écart de charge ;)


Et 2) retiens PA voltage-dépendants et potentiel de repos : pompes et canaux de fuite ça suffit. Sachant que les canaux de fuite permettent la majorité du potentiel de repos (il vous donne 80/20 %)
Par EugenieAM le 20/04/2016 à 18h31 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
Merci Robin ! (j'avai pas vu ta reponse)
En fait il y a 2 questions sans doute liées qui me sont venues à l'esprit en lisant ta réponse confus

3)L'hyperpolarisation est causée par une sortie en excés de K+. Donc le fait de refaire entrer dans la cellule ce K+ qui était en excédent en dehors de la cellule ne devrai pas necessiter d'energie, car ça se fait dans le sens du gradient de concentration, non ? (+ de potassium à l'ext)..
Donc je comprend pas pourquoi les pompes interviennent ?

4) De plus, pourai-tu m'expliquer stp, comment est-ce que c'est possible que pompe (Na+K+) et canaux de fuite participent tous deux à faire entrer le k+ à l'int de la cellule (pr rétablir le pot de repos). Alors que l'un agit dans le sens du grandient et l'autre en contre-sens...??
Faire rerentrer le K+ peut pas être à la fois dans le sens du gradient et en contre-sens ?


Je suis vraiment désolée si je suis confuse ou quoi .. ça se chamboule dans ma tête ! lol
Par sirene le 20/04/2016 à 18h52 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
1) Je voulai dire par là que les canaux de fuites font sortir le K+ et entrer le Na+ (sens gradient) et les pompes font l'inverse pour maintenir le potentiel de repos...
(J'espsere que cette fois ci c'est OK ! lol )
Par sirene le 20/04/2016 à 18h59 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Robin A.
Tuteur simple
Médecine Nîmes
Sirène,

Je vais essayer de préciser ma pensée, car c'est un phénomène fondamental à comprendre, et c'est donc important que tout soit clair dans ton esprit. Peut-être munis toi d'un papier pour mieux te schématiser la chose.

Je reprends donc, il existe trois types de transporteurs (décrits dans mon post précédent) les canaux voltage-dépendant (spécifique du Na+ ou spécifique du K+) qui s'ouvrent en fonction du potentiel de membrane, les canaux de fuites qui sont constitutivement ouvert c'est donc un "trou" dans la membrane qui fonctionne de manière passive, au grès des gradients de concentrations, et enfin la pompe Na+/K+ qui nécessite de l'ATP pour faire passer des ions contre un gradient de concentration.

Bien, une fois ces 3 types de transporteurs bien identifiés replaçons nous en phase d'hyperpolarisation. Je te re-décris le phénomène, la porte des canaux K+ voltage-dépendant rame un peu pour se fermer et donc du K+ sort en excès de la cellule.

Ce K+ doit re-rentrer dans la cellule pour revenir au potentiel de repos, deux façons d'y parvenir : le transporteur PASSIF c'est à dire le canal de fuite ("trou" dans la membrane). Si on emprunte cette voie c'est parce qu'il y a plus de K+ en extra-cellulaire qu'en intracellulaire donc on va vouloir ré-equilibrer les concentrations, jusque là pas de consommation d'ATP, car c'est un phénomène passif de passage du K+ dans le sens du gradient (d'extracellulaire vers intracellulaire). Et on a une autre voie, couteuse en energie : la pompe Na+/K+ qui consomme de l'ATP. Sauf que ce qui te pose problème de ce que j'ai compris, c'est que le gradient de concentration est d'extra cellulaire vers intra cellulaire donc pourquoi utiliser de l'energie pour pomper ces ions ? C'est très simple voilà comment tu peux te figurer la chose.

Plaçons nous dans un exemple fictif, totalement imaginaire (sans aucune réalité physiologique). Imaginons un compartiment intra-cellulaire contenant 1000billes et un compartiment extra-cellulaire contenant 0 billes (comme si on se plaçait plus ou moins juste avant l'ouverture de la porte pour le K+ en somme). Bien, j'ouvre la porte au K+ et 700 billes sur les 1000billes présentes en intra-cellulaire se déplace vers le compartiment extra-cellulaire. On considère donc une sortie en excès de ces billes vers le compartiment extra-cellulaire : il va falloir les faire re-rentrer en intra-cellulaire. Ces billes empruntent donc tout logiquement le canal de fuite pour réquilibrer les concentrations, mettons que sur les 700 billes extracellulaires, 200 re-rentrent en intra cellulaire, on se retrouve donc (si tu m'as suivi jusque là) avec un compartiment extra-cellulaire à 500 billes et un compartiment intra-cellulaire à 500 billes. Si maintenant les billes veulent re-rentrer dans la cellule elles ne peuvent plus le faire par les canaux de fuite car la concentration intra-cellulaire est égale à celle extra-cellulaire (500 vs 500), il n'y a plus de gradient donc le seul moyen reste donc de rentrer "de force", c'est donc le moment d'utiliser les pompes avec de l'ATP ! Pour rétablir les concentrations qu'on a au repos. Cette pompe peut donc faire passer par exemple 100 billes d'extra cellulaire vers intra cellulaire on aura donc 600 (intra) 400 (extra) puis s'il faut encore en faire rentrer on va encore en faire passer par exemple 100 mais il faudra forcer (grâce aux pompes et à l'ATP) pour les faire rentrer du compartiment à 400 vers le compartiment à 600.

Voilà pour la solution "imagée" que je te propose, je l'espère "parlante" :)

Si cette (looooongue) explication ne t'apparaît toujours pas limpide n'hésites pas à relancer, même si je ne saurais plus comment l'expliquer plus clairement ;)

Bon courage !
Par Robin A. le 20/04/2016 à 19h45 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
Non franchement t'as HYPER BIEN repondu à ma question, merciii INFINIMENT !! heureux

Si ça te dérange pas, j'aurai besoin d'une précision..
L'hyperpolarisation a été causée par les canaux voltage-dépendant (K+), qui a fait sortir 700 (#500) billes sur 1000, et donc qui a créé un déséquilibre..

Une fois que le canal voltage dépendant a fait sortir 500 billes, est-ce que c'est toujours lui qui fait sortir les 200 de plus ?
Si oui, alors on peut dire que le canal voltage-dépendant peut aller contre un gradient de concentration du coup ??
Par sirene le 21/04/2016 à 11h59 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Robin A.
Tuteur simple
Médecine Nîmes
Si ma réponse a pu rendre plus clair cette partie du cours tant mieux :)

Concernant la précision que tu demandes, il faut bien comprendre qu'en physio on ne vous demande pas d'apprendre comme en UE2 sur le détail du fonctionnement de chaque élément. C'est bien de s'y intéresser mais je doute fortement que ce genre de question tombe au concours.

Si je devais tout de même apporter un précision, il faut retenir que ce que j'ai proposé reste une solution "imagée". En simplifiant le phénomène physiologique retiens juste qu'il s'agit d'une sorte de "défaut" (qui n'en est pas vraiment un car c'est le fonctionnement normal qui se reproduit à chaque PA), qui induit une sortie en EXCES de K+. Concernant ces notions de gradients dans la libération en excès de K+, je préfère ne pas trop m'avancer et risquer de te dire une bêtise, je pense que cela dépasse l'objectif du cours.

Je t'invite à consulter les annales de physio des années passées, tu te rendras mieux compte de ce qui peut vous être demandé et quelles sont globalement les limites dans chaque cours. Ce sont le plus souvent des questions de cours (assez peu de calculatoire pour Mr Hayot, un peu plus pour Mr Matecki).

P.S : Merci de me signaler si je peux passer ta question en "résolue" :-)
Par Robin A. le 21/04/2016 à 13h57 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
Yep ! Résolue lol
Merci heureux
Par sirene le 21/04/2016 à 14h40 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Robin A.
Tuteur simple
Médecine Nîmes
Après discussion avec mes collègues sur le Site de Nîmes, j'apporte une (petite) rectification par rapport à mon dernier post.

Bien mal m'en a pris d'utiliser une solution imagée car elle a été vectrice d'une petite erreur de ma part :) Le mécanisme fondamental tel que tu l'a compris ne s'en trouve pas chamboulé en réalité il est même simplifié. Je m'explique : en réalité le retour au potentiel de repos, c'est à dire la ré-entrée du K+ ne sollicite que la pompe Na+/K+ et non pas les canaux de fuites.

Pourquoi ?

Dans mon exemple avec les "billes", le fait d'utiliser des valeurs fictives a créé une incohérence. J'ai inventé des valeurs qui ne sont pas du tout proportionnelles avec la réalité dans le sens ou je faisais sortir une quantité de K+ bien trop grande par rapport à la réalité.

En conditions physiologiques, la sortie de K+ est bien moindre en proportion, et il ne se créer pas d'inversion de gradient comme dans mon exemple. En effet, si tu te souviens de mon exemple ci-dessus, je te disais qu'on passait d'un gradient de K+ intracellulaire vers extracellulaire (1000 vs 0) avant ouverture du canal K+ voltage dépendant, à un gradient orienté d'extra-cellulaire à intra-cellulaire (700 vs 300) à l'ouverture du canal K+ voltage dépendant.

En somme ce que je disais dans mon exemple des billes :
Avant ouverture du canal K+ voltage-dépendant : 1000 (intra) vs O (extra) = gradient d'intra vers extra
Après ouverture du canal K+ voltage-dépendant : 300 (intra) vs 700 (extra) = gradient d'extra vers intra

On avait donc bien une inversion de gradient (dans mon exemple).
Mais en réalité cette inversion de gradient n'a pas lieu physiologiquement, on conserve le même sens de gradient avant et après l'ouverture du canal K+ voltage-dépendant.

Le seul moyen donc de faire re-rentrer ce K+ sorti en excès est d'utiliser la pompe Na+/K+.

Bilan de mon message :
- Pas d'intervention des canaux de fuites dans le mécanisme du potentiel d'action
- Pas d'inversion du gradient suite à la sortie en excès du K+ (car la quantité en excès est beaucoup plus faible que dans mon exemple avec les billes)
- Le seul moyen de faire re-rentrer ce K+ en excès est l'utilisation de la pompe Na+/K+ contre le gradient.
- Ne plus utiliser de solution imagée :)

Désolé pour cette petite erreur de ma part, j'espère que le mécanisme reste clair à tes yeux. Sinon n'hésites pas à relancer.

Bon courage !
Par Robin A. le 22/04/2016 à 19h09 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
Bah déjà Merci pour cette rectification heureux
Parce que du coup, j’avais eu un petit souci avec la correction de la colle ce midi (QCM13B)..

Tu dis qu'il n'y a pas d’inversion de gradient du K+, mais il ya quand même plus de K+ à l'exterieur qu'à l'interieur ?
Ou il y a toujours plus de K+ à l'interieur, et que "l'excès" à l'exterieur n'est pas un excès de K+ par raport à l'interieur, mais un excès de charge positives.. ?
Par sirene le 22/04/2016 à 19h38 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
...Et aussi, est-ce que je peut avoir le même raisonnement avec le Na+ qu'avec le K+ ?
Parce que je pensais qu'il y avait une inversion de gradient pour le Na+ aussi ...
Par sirene le 22/04/2016 à 20h04 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Robin A.
Tuteur simple
Médecine Nîmes
Bonsoir sirene,

Effectivement le problème a aussi été soulevé lors de la correction ce midi sur le Site de Nîmes.

Je renouvelle effectivement qu'il n'y a pas d'inversion de gradient pour le K+, il n'y a donc pas plus de K+ à l'extérieur qu'à l'intérieur (à l'occasion de l'ouverture du canal K+ ligand-dépendant). Si tel était cas on aurait une inversion de gradient ... :)

Petit mnémotechnique : En condition physiologiques le gradient de K+ tend à le faire Kitter la cellule. Il s'agit donc d'un gradient orienté d'intracellulaire vers extracellulaire.

Pour ce qui est de la notion "d'excès" concernant la sortie de K+, il faut la concevoir comme un passage d'une quantité d'ions + un petit supplément (excédentaire) à cause du temps de fermeture (lent) du canal K+ voltage-dépendant.

Je me risque à une image (promis sans valeurs chiffrées...) : Tu peux voir le phénomène comme artificiellement décomposé en deux temps (en réalité tout se passe plus ou moins en même temps). Je m'explique, l'influx nerveux arrive, le canal Na+ voltage dépendant s'ouvre, un très gros flux d'ions positifs se fait vers l'intérieur, la cellule se bourre littéralement d'ions Na+ (ce qui cause la dépolarisation). Peu de temps après à lieu l'ouverture du canal K+ voltage dépendant qui sonne comme une "libération", on va pouvoir se décharger de cette excès de charge en relarguant du K+.

Effectivement tu as bien saisi le phénomène, il y a toujours davantage de K+ à l'intérieur qu'a l'extérieur. En somme si tu as vraiment bien saisi le phénomène, tu comprends que c'est cet excès de relargage de K+ qui va tendre à augmenter la différence de potentiel, et donc à créer l'hyperpolarisation : cela signifie littéralement qu'on est "hyper-polarisé", cet excès crée un polarité au-dela de la polarité de repos.

Pour ce qui est du Na+ il n'y a pas non plus d'inversion de gradient. Tu peux (plus ou moins) mener le même raisonnement que pour le K+ (attention cependant a cette notion d'excès dont on ne parle pas pour le Na+)

Au final qu'est ce qu'on a ?

- Un milieu intracellulaire gorgé de Na + (mais en concentration inférieure à la concentration extra-cellulaire), qu'on a essayé de compenser en libérant du K+ par le canal K+ voltage-dépendant.

- Un milieu extracellulaire, en excès de K+.

Que faire ?

Repomper chaque ion dans son milieu d'origine, contre son gradient de concentration, pour rétablir les conditions initiales et être prêt pour le prochain influx nerveux. Ca tombe bien, c'est le rôle de la pompe Na+/K+, rétablir le potentiel de membrane en pompant 3Na+ contre 2K+ grâce à de l'ATP.

Voilà de quoi fixer les idées, j'espère t'avoir éclairé le raisonnement. Sinon, tu commences à connaître le refrain : RELANCE :)

Bonne soirée.


Par Robin A. le 22/04/2016 à 23h25 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
sirene
Membre
Médecine Montpellier
Merci c'est hyper clair maintenant !! heureux
T'expliques vraiment très bien, merci pour ton implication !!
Par sirene le 23/04/2016 à 10h01 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
leon2nimes
Membre
Médecine Nîmes
Bonsoir,
Est-ce que le fait que les pompes NaK fasse du "3 pour 2" a une incidence sur le potentiel membranaire, ou c'est juste une de ses caractéristique, sans effet particulier ?

(Je pensais que c'était la cause de la polarisation de la membrane , mais maintenant je sais que c'est pas ça vu que c'est causé par les canaux de fuite..)

Par leon2nimes le 23/04/2016 à 20h34 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
ChaPambour
Tuteur simple
Médecine Montpellier
C'est les deux :
Le potentiel de repos est maintenu grâce
aux protéines intracellulaires non diffusibles qui sont chargées négativement
80% est du aux canaux de fuites
et 20% est lié aux pompes

Voilà c'est une diapo du cours de Hayot

J'espère que c'est bon pour toi :)
Par ChaPambour le 23/04/2016 à 21h53 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Robin A.
Tuteur simple
Médecine Nîmes
Merci sirene pour ce gentil message :)

Bonsoir leon2nimes,

Après avoir traité (longuement) du mécanisme de potentiel d'action sur ce fil, plaçons nous au repos pour traiter ta question :) Mettons nous d'abord d'accord sur le phénomène physiologique : au repos les seuls transporteurs en jeu sont la pompe Na+/K+ et les canaux de fuite (celui spécifique du Na+ et celui spécifique du K+).

Tu me dis penser que la pompe Na+/K+ est la cause de la polarisation de la membrane. J'aurais plutôt tendance à dire que c'est une conséquence de sa présence. En dehors de ses considérations sémantiques, de quoi il en retourne ?

Au repos, on a un milieu intracellulaire riche en K+ et un milieu extracellulaire riche en Na+. Ce "système" laissé en absence de toute contrainte va avoir tendance à ré-equilibrer les concentrations de chaque ion des deux côtés de la membrane. C'est donc tout naturellement ce qui va se passer, c'est-à-dire qu'on va avoir un flux entrant de Na+ grâce à son canal de fuite spécifique, et un flux sortant de K+ lui aussi grâce son canal de fuite spécifique MAIS (et c'est dans cela que réside toute la subtilité du mécanisme, et la nécessité de la pompe Na+/K+), la perméabilité membranaire au K+ est bien plus grande que celle du Na+ (considérée comme référence, c'est-à-dire égale à 1).

Qu'est que cela induit ?

Et bien, le K+ va sortir plus vite que ce que le Na+ rentre, on a donc finalement un accumulation de charges positives en extracellulaire. C'est donc maintenant le temps de rétablir cette accumulation, en faisant re-entrer le K+ dans son compartiment d'origine (intracellulaire) et sortir le Na+. Cela va se faire par la pompe Na+/K+ avec ce mécanisme 3 pour 2 que tu décris. Un fois cette accumulation rétablie le mécanisme se répète inlassablement.

NB : J'ai volontairement décomposé le phénomène physiologique en étapes pour faciliter la compréhension, en réalité tout se passe en même temps, les pompes fonctionnent en continu, et de même pour les canaux.

En conclusion, tu as tout a fait raison les pompes ont une incidence sur potentiel membranaire, et quelle incidence ! Sans pompe Na+/K+ on finirait par tendre vers une équilibration des concentrations de chaque ion, donc une égalisation des polarités, donc plus de potentiel de membrane, donc plus de cellule excitable (même si tout cela reste très théorique et hypothétique) :)

J'espère que le fonctionnement et le rôle de ces pompes n'a désormais plus de zone d'ombre, sinon je suis là pour t'éclairer :)

Bonne soirée !
Par Robin A. le 23/04/2016 à 22h01 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
leon2nimes
Membre
Médecine Nîmes
Ah Merci ! Du coup maintenant j'ai bien compris le mécanisme du potentiel de repos !
En fait si j'ai bien reçu ce que tu expliques, la difference entre 3Na+ et 2K+ n'est pas ce qui fait la difference de potentiel.. puisque c'est causé par la différence de perméabilité des canaux de fuite (Même si pompes NaK sont indispensables...)
Par leon2nimes le 24/04/2016 à 15h00 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Robin A.
Tuteur simple
Médecine Nîmes
Tant mieux si tu as mieux compris le mécanisme :)

Concernant la différence de potentiel que tu évoques : je pense que les considérations sémantiques évoquées lors de nos derniers post sont en réalité peu importante, on se moque de savoir si c'est une cause ou une conséquence des pompes. Je le répète régulièrement aux étudiants qui viennent me voir, en physiologie les enseignants ne sont pas piégeur sur les détails des mécanismes (contrairement à de l'UE2). On vise à travers les cours à vous enseigner des mécanismes généraux, on vous demande donc de comprendre comment tout cela fonctionne dans le cadre général.

Maintenant si tu souhaites tout de même une réponse à ta question, retiens globalement que les deux transporteurs contribuent à maintenir un potentiel de repos, donc la différence de potentiel membranaire, ils fonctionnent en concert et en continu vers un objectif identique. Dans le diapo de cours on vous indique que les pompes jouent un rôle à hauteur de 20% et les canaux de fuites à 80% environ.

En bref, résumé synthétiquement :

Au repos : Pompe Na+/K+ et canaux de fuites --> maintien du potentiel de repos
Pour le potentiel d'action : Canaux voltage dépendants Na+ et K+ (dépolarisation et repolarisation) et pompe Na+/K+ (rétablissement du potentiel de repos).

J'espère que tout ces mécanismes sont plus clair pour toi :)

Bon courage pour ce dernier mois !
Par Robin A. le 24/04/2016 à 17h00 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
leon2nimes
Membre
Médecine Nîmes
Ok Merci heureux . Effectivement faut que j'arrête de chercher dans les détails (qui me semblent pas l'être à premier abord..)
Par leon2nimes le 25/04/2016 à 01h37 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news