ISO
Vous êtes ici : La Féd' > FAQ ( Questions/Réponses ) > Affichage d'une question de la FAQ
Flash info :


BIENTOT EN PACES ?


Des questions ?
Toutes les infos ici !!!

Affichage d'une question de la FAQ

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

[UE 7] UE7 | Visier | Maladie chronique(Tuteurs remerciés)

Question

...
Piz
Membre
Médecine Montpellier
Bonjour ! En fait, j'arrive pas bien à cerner la différence entre prise en charge (plutôt dans le modèle de la MA) et accompagnement (MC), je crois que je ne comprends pas vraiment le terme "prise en charge". Merci heureux
Par Piz le 21/01/2016 à 14h28 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

Réponses

...
Harmonique
Tuteur simple
Médecine Montpellier
coucou!
En fait c'est compliqué, j'aurai préféré parler de ça avec toi à l'oral, parce que par écrit ça ne va pas être facile... Alors je vais essayer, mais si mon explication ne te convient pas passe en séance ou en salle tuto.

Je caricature mais la prise en charge du malade c'est le prendre complétement en charge. Tu infantilises un peu le patient: tu as le savoir, il obéit. Il prend son traitement, il doit respecter tes posologie ect. Tu peux meme le prendre à l'hopital et le faire manger quand tu veux, le faire laver quand tu veux ect. Clairement quand tu as fait un arrêt cardiaque tu es content que la prise en charge se fasse, donc c'est encore valable aujourd'hui.

L'accompagnement c'est partager son savoir médical avec son patient, en l'aiguillant au mieux, mais en prenant en considération le savoir et le ressentit propre du paitient en question. Très souvent les malades chroniques sont les propres spécialistes de leur maladie, et chaque maladie est différente selon le malade. Un diabète ne s'équilibre pas avec les mêmes médicaments aux mêmes doses pour tout le monde, on tatonne un peu jusqu'à trouver ce qui marche pour ce patient, et juste pour lui. L'accompagnement c'est aussi permettre à son patient d'être acteur de sa vie, de trouver un équilibre de vie, une normalisation dans un état qu'il considère anormal (=> il y a de la santé dans la maladie). Ceci va être possible via l'éducation thérapeutique du patient par exemple. On confère nos savoir aux patients et ils s'en servent, alors que dans le modèle précédent on faisait appliquer des consignes.

Bien sur tout ceci est a fortement nuancer. Il y a un peu de prise en charge dans l'accompagnement; on ne laisse pas une personne malade et vulnérable seule. C'est de notre ressort de soignant de savoir jauger le moment ou il faut indiquer et le moment ou il faut autominiser son patient. En outre la prise en charge hospitalière a toujours sa place dans le traitement de certaines maladies chroniques. Disons que la balance prise en charge/ accompagnement dépend de la maladie, de son stade, de sa gravité, de l'individu malade, du praticien, des mesures d'éducation thérapeutiques existantes (au final, ça dépend beaucoup de la santé publique avec la balance prévention secondaire/tertiaire...).

bref voilà voilà. C'est plus clair pour toi? :)
tutoresquement, Mélo

Par Harmonique le 31/01/2016 à 22h41 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte
...
Piz
Membre
Médecine Montpellier
Au top ! Merci beaucoup :)
Par Piz le 02/02/2016 à 16h28 - Avertir les modérateurs Non respect de la charte

( Retour aux questions de la catégorie )

( Retour à la page d'accueil de la FAQ )

Actions :

Aller directement à la catégorie (ou sous-catégorie) :

Navigation

( Retour à l'accueil )

Les 5 dernières questions

Connexion - Accueil - Inscription

Les 5 dernières news